Audience du Premier ministre : le CSC veut reussir les élections de 2020 avec la presse

0
85

Le Président et le Collège des conseillers du CSC rendent compte au Premier ministre de leurs activités
Le carnet d’audience du Premier ministre, Christophe DABIRE, a été marqué ce vendredi 29 mars 2019 par la visite d’une délégation du Collège des conseillers du Conseil supérieur de la communication (CSC) conduite par le Président Soahanla Mathias TANKOANO. Mathias Tankoano et ses camarades disent être venus saluer le Premier ministre pour sa nomination.

Photo 2: le Premier ministre et le Président du CSC Mathias Tankoano

Depuis sa nomination à la tête du gouvernement le 21 janvier 2019, les visites de courtoisie se multiplient chez le Premier ministre Christophe Marie Joseph DABIRÉ . Après la récente visite du président de la CENI en début de semaine, c’est au tour du président du conseil supérieur de la communication (CSC) et sa délégation de venir traduire leur félicitation à Christophe Dabiré pour sa nomination à la tête du gouvernement ce vendredi 29 mars 2019. « Nous sommes venus rendre au Premier ministre une visite de courtoisie et le féliciter pour sa nomination à la tête du gouvernement.

Photo de famille

Ils en ont profité pour aborder avec lui certaines questions » a confié à la presse Mathias TANKOANO, à sa sortie d’audience. En plus de cela, la délégation a échangé avec le Premier ministre entre autres, sur l’organisation future des élections qui doivent désormais intégrer le vote des Burkinabè de l’étranger. « C’est une donne nouvelle qui réclame de la part du régulateur une réponse adaptée », a indiqué Mathias Tankoano.

Les échanges ont également porté sur la nécessité du renforcement des capacités des journalistes pour les préparer à faire face au traitement de l’information sur le terrorisme, face à la déferlante des informations véhiculées sur les réseaux sociaux.

Selon toujours le Président TANKOANO, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, le CSC a organisé des séminaires sur la collaboration entre FDS et journalistes. La plus récente a lieu à Koudougou du 21 au 23 mars et à Banfora du 25 au 27 mars 2019. De l’avis de Mathias Tankoano, ces séminaires sur la collaboration entre FDS et journalistes visent à mieux s’appliquer dans le traitement de l’information sur le terrorisme.

Mami O.

www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.