Caisse de dépôt et de consignation du Burkina Faso: Le Premier ministre installe officiellement les membres de la commission de surveillance

0
122
Les nouveaux membres de la CDC-BF

 

La cérémonie d’installation des membres de la commission de surveillance de la caisse de dépôt et de consignation du Burkina Faso (CDC-BF) s’est déroulée ce vendredi 5 juillet 2019, à Ouagadougou en présence du Premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré. Composée d’une dizaine de membres dirigée par le député Bindi Ouoba, la commission de surveillance de la CDC-BF, a pour mission principale d’assurer l’autonomie de la CDC-BF et d’exercer le contrôle des opérations. Une lourde responsabilité pour ces tous premiers membres qui mesurent déjà la charge.

le Premier ministre Christophe Dabiré a présidé la cérémonie d’installation des membres de la CDC-BF

 


Ils sont au nombre de 11, les tous premiers membres garants de l’autonomie de la caisse de dépôt et de consignation du Burkina Faso. Ils forment la commission de surveillance de cette institution financière publique.

Parmi eux, on note cinq députés représentants le pouvoir législatif dont trois de la majorité et deux de l’opposition, un représentant de la cour des comptes, trois représentants du pouvoir exécutif, dont le Directeur General du Trésor et de la Comptabilité Publique  en tant que personnalité es-qualité et enfin deux experts reconnus pour leurs compétences et désignés l’un par le président du Faso, et l’autre par le président de l’Assemblée Nationale.

Ils ont été installés par le Premier ministre ce vendredi matin comme membres de la commission de surveillance de la caisse de dépôt et consignation du Burkina Faso, pour un mandat de trois ans non renouvelable. Ils ont pour missions d’assurer l’autonomie de la CDC-BF et d’exercer le contrôle des opérations. « Une des grandes missions de la commission de surveillance, c’est d’assurer la bonne gouvernance au niveau des activités de la caisse de dépôt et de consignation, les opérations qui y sont réalisées pour qu’elles soient conformes aux normes retenues par d’autres pays en ce qui concerne la gestion financière, aussi toutes les opérations qui consistent à injecter des finances dans notre économie,  parce que nous en avons besoin », a indiqué Bindi Ouoba, le Président de la commission des membres de surveillance de la CDC-BF, désigné selon le critère du doyen d’âge.

Les membres de gouvernement étaient présents a cette ceremonie

Selon Bindi Ouoba, la création de la CDC-BF constitue une vision forte du Président du Faso en tant qu’un outil innovent de financement du développement du Burkina Faso, à travers des interventions au niveau des collectivités territoriales, de l’économie des PME-PMI, des fonds spéciaux, la promotion économique des jeunes et des femmes. Au nom de tous les membres de la Commission de surveillance, il a tenu à féliciter Paul Kaba THIEBA pour sa nomination en qualité de Directeur Général de la CDC-BF. « Nous vous connaissons homme de dossiers, homme pétri d’expériences et d’un engagement politique marqué. Toute chose qui vous sera utile pour la réussite de cette nouvelle mission à vous confier. Ensemble nous allons bâtir les fondations de cette maison et avec la pleine conscience de la nécessaire créativité qui doit être celle des pionniers », a-t-il adressé au Directeur Général de la CDC-BF.

La CDC-BF est un établissement public à caractère spécial. Elle est dotée de la personnalité juridique et d’une autonomie financière. Dans ses prérogatives, d’investisseurs d’intérêt général, cette caisse n’est point autorisée à consentir des prêts directs à l’Etat. Intervenant dans les programmes prioritaires et innovants du gouvernement et des collectivités territoriales, les dirigeants de cette caisse pourront compter sur l’assurance du gouvernement. « Pour lui permettre de mener correctement les missions de finance contre l’économie, la caisse de dépôt et de consignation du Burkina Faso, bénéficie notamment d’une dotation initiale conséquente de l’Etat à hauteur de un milliard de franc CFA », a fait savoir Christophe Marie Joseph Dabiré.

En outres, la CDC-BF sera habilitée à recevoir et à gérer les consignations administratives, judiciaires et conventionnelles. De même, une partie des ressources de placement de la poste-BF, de la caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), de la caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO), des dépôts de garantie constituée par les usagers auprès des grands concessionnaires de services publics.

Aussitôt installée, la commission de surveillance de la caisse de dépôt et de consignation du Burkina Faso, se met au travail. La CDC-BF va assurer le financement des projets de développement du Burkina. Elle a pour directeur général, l’ancien Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, qui prendra officiellement fonction le 12 juin prochain, date de prestations de serment des membres de la commission de surveillance de la CDC-BF.

Anaëlle K.

www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.