CHAUDE JOURNEE ENTRE KOGLEWOGO ET RSP A GOUDRIN

0
1002
Suite à l’arrestation des leaders koglewéogo et déférés  à la maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) de Goudrin le 28 juillet dernier, une manifestation de ces groupes d’auto-défense a eu lieu ce 1 août dernier à Ouagadougou.
Armés de gourdins, des armes à feu, de machettes, et de cailloux, des koglwéogo et leurs familles ont barricadé quelques  encablures de la route menant au quartier Saaba, de Fada N’gourma et du centre-ville. Il faut dire que les habitants de Saaba et environnant ont eu du mal en cette matinée de 1er août pour joindre le reste de la ville. Cause : les Koglewégo ont refusé tout accès aux usagers à condition que leurs leaders arrêtés et déférés à la MACO soient libérés. Donc ils étaient en face d’eux, les forces de l’ordre.
Le régiment de sécurité pénitentiaire (RSP) a coup de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants
Le régiment de sécurité pénitentiaire (RSP) a coup de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants

C’est à coup de gaz lacrymogène que le régiment de sécurité pénitentiaire (RSP) a pu disperser les manifestants et arrêté environ 6 personnes de ces manifestants. Au moment où nous quittons les lieux, le calme revenait dans la zone. Mais les koglewéogo disent ne pas baisser les bras et continueront la lutte jusqu’à ce que leurs camarades soient libérés de la MACO. Rappelons que c’est suite à une plainte d’un proche d’un homme appréhendé pour vol de bœufs que les leaders Koglewéogo ont été mis aux arrêts et transférés directement à la MACO le 28 juillet dernier.

Fréderic TIANHOUN

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.