Tournée de sensibilisation à la tolérance religieuse : renforcer la cohésion sociale; les fils et filles doivent se donner la main.

0
1450
Ce lundi 23 octobre à la salle de conférence de l’hôtel relax  Ouagadougou,  la communauté spirituelle musulmane des soufis du Burkina Faso (CSMSBF) a donné une conférence de presse pour annoncer le lancement de la tournée de  sensibilisation à la tolérance religieuse qu’elle compte organiser  à partir du 04 novembre 2017 dans les 13 régions du Burkina. Cette activité est placée est sous le haut patronage du ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, Siméon Sawadogo et sous le parrainage du ministre des infrastructures et du désenclavement, Eric Bougouma.

« Le Respect de la dignité humaine ; l’acceptation du prochain et le civisme ».ce sont entre autres ces thèmes qui serons abordés au cours de  cette tournée. Pour le guide spirituel, le

Cheick Soufi Moaze.
Cheick Soufi Moaze.

Cheick Soufi Moaze cette tournée intervient dans un moment très difficile de notre pays, ou des troubles sont constatées chaque jours notamment des marches, des contremarches; des marches d’incivisme ; des menaces de violence sur des personnes physiques, etc. « ni la religion, ni la politique, ni l’appartenance  ethnique ne doivent nous diviser » explique-t-il. Il poursuit en disant, la stabilité et la paix du Burkina dépendent de nous tous et de chacun pour ensemble regarder vers l’avenir. « Les fils et filles du Burkina Faso doivent, main dans la main, aidé à construire une nation forte et prospère » conseil-t-il. Au vu de tout cela, cette communauté pour préserver le Respect de la dignité humaine ; l’acceptation du prochain et le civisme au Burkina Faso se lance dans cette  campagne de sensibilisation afin d’apaiser les cœurs et amener les populations à changer de comportement.

Les participants a cette conférence de presse du lancement de la tournée de sensibilisation à la tolérance religieuse
Les participants a cette conférence de presse du lancement de la tournée de sensibilisation à la tolérance religieuse

Le Cheick Soufi Moase profite de la conférence pour lancer un appel   à tous les journalistes présent à cette conférence « c’est vrai les journalistes font leur travail, mais on demande d’avoir pitié des familles qui sont dans la douleur, dans le deuil pour ne pas montrer des images choquantes de certaines personnes ».

Frédéric TIANHOUNwww.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.