Sécurité : Lutte contre l’extrémisme violent.

0
982
Pour l'Ambassadeur du Canada,Edmond D. Wega,(3e à parie de la droite)il est important de conter l'extrémisme violent pour pouvoir assurer la sécurité et la paix
Les Membres du programme Medias countering violent and extremism (CVE), ont lancé  officiellement, ledit programme, le vendredi 22 décembre 2017 à Splendid Hôtel, à Ouagadougou. La cérémonie a été  sous le patronage du Ministre de la communication et des Relations avec le Parlement, Remis Fulgance Dandjinou.
Les hommes de médias qui ont pris part à la cérémonie du lancement officiel de la CVE
Les hommes de médias qui ont pris part à la cérémonie du lancement officiel de la CVE

  Le programme Medias countering violent and extremism (CVE) de l’ONG Internews-Burkina, est un projet pilote axé sur le renforcement des capacités des médias sur les questions sécuritaires et la diffusion de messages modérés au Burkina-Faso. Ce programme a été lancé officiellement le vendredi 22 décembre 2017, à Splendid Hôtel, à Ouagadougou, en  présence de l’ambassadeur du Canada au Burkina, Edmond Wega, du représentant du ministre de la Communication porte-parole du gouvernement, Pascal Yembouani Thombiano, du directeur pays de l’ONG Internews Malick Victor, et du directeur du programme Richard Tiéné.

Selon le Directeur du programme CVE, Richard Tiéne,toutes formes de radicalisation est perçcu omme extrémisme violent
Selon le Directeur du programme CVE, Richard Tiéne,toutes formes de radicalisation est perçcu omme extrémisme violent

Les membres du projet CVE ce sont fixés  plusieurs objectifs. Il s’agit de soutenir les médias Burkinabè pour produire et diffuser de l’information de qualité sur les causes et conséquences de l’extrémisme religieux violent au Sahel. Ils comptent améliorer l’accès à l’information sur l’extrémisme violent dans les zones vulnérables du pays (Nord, espaces sub urbains) et vers les populations vulnérables (jeunes). Ils veulent promouvoir le dialogue et les échanges sur la gouvernance et la paix au niveau communautaire et au niveau national. Ils désirent apprendre à travers  CVE, à faire des focus groupes tous les trois mois pour discuter de l’impact du projet et évaluer l’impact qui sera  produit et diffusé par le projet, faire aussi des conférences nationale sur l’extrémisme violent et les médias à la fin du projet, qui est prévu pour septembre 2018. « Nous souhaitons qu’à la fin de cette phase pilote, que le programme puisse être reconduire », a déclaré, le Directeur du programme CVE, Richard Tiéné.   Ainsi, le Directeur Pays d’Internews, Malick Victor, a invité tous les radios partenaire à s’impliquer massivement pour la réussite de ce projet. « Ces Radios doivent être au cœur de ce programme », a-t-il renchérit.

Les représentants des médias partenaires du programme CVE ont signés la convention. Il s'agit de la radio Plusar, Al Houda, Kantiguiya, La voix du Soum et Manegmoogo
Les représentants des médias partenaires du programme CVE ont signés la convention. Il s’agit de la radio Plusar, Al Houda, Kantiguiya, La voix du Soum et Manegmoogo

Par ailleurs, l’ambassadeur du Canada, Edmond D. Wega, a laissé entendre que son pays est très fier de s’associer à cette initiative remarquable et de la financée. « Nous pensons  que de tel partenariat est très important pour sensibiliser la population et les aider à obtenir l’information, afin de pouvoir  contrer  l’extrémisme violent, de par le partage de celle-ci, de par le dialogue et de par la communication », a-t-il ajouté.  Selon le représentant du Ministre en charge de la communication, Pascal Yembouani Thombiano, l’extrémisme violent n’est pas inné, il est créé et alimenté et le processus de radicalisation doit être désamorcé  en premier lieu par les droits de l’homme, par le principe de la légalité, par le dialogue au-delà des frontières et par une autonomisation des jeunes femmes et hommes. « Cette action serait possible en commençant le plutôt possible par les bancs de l’école », a-t-il conclut.

Mariam CONGO/Fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.