Passation de charge des cimentiers du Burkina (ACB) : Essam Daoud place son mandat sous le signe de la protection de l’industrie du ciment, et la lutte contre la conccurence déloyale

0
796
Passation de charge
L’association des cimentiers du Burkina est désormais dirigée par Essam Daoud, DG de CIMAF. Il remplace Hippolyte Guinguéré de Diamond, la cérémonie de passation de charge s’est tenue ce 15 Mars dans le nouveau siège de l’association inauguré ce même jour. L’association des cimentiers du Burkina(ACB) créée en Août 2017 est une organisation professionnelle rassemblant les cimentiers du Burkina.
Passation de charge
Passation de charge

C’est un président sortant visiblement satisfait du bilan de sa mandature qui passe le témoin à son confrère. Une mandature qui lui a permis d’être un interlocuteur agissant au nom du secteur auprès des autorités administratives ainsi que des organisations nationales et internationales et d’améliorer les conditions et standards de l’exercice de l’opérateur. Aussi à en croire M. Hippolyte Guinguéré le cadre de concertation ayant abouti à la baisse du prix du ciment est à mettre à l’actif de sa mandature. C’est avec sentiment du devoir accompli donc qu’il remet l’écharpe à Essam Daoud tout en se montrant disposer à accompagner celui-ci dans toutes ses entreprises.

La nouvelle équipe de l’Association des Cimentiers du Burkina (ACB)
La nouvelle équipe de l’Association des Cimentiers du Burkina (ACB)

Pour sa part M Essam dit mesurer l’importance qui lui incombe et promet de s’en montrer digne. Il rappelle par ailleurs que l’ACB est l’une des associations professionnelles les plus importantes du Burkina avec un investissement de ses membres de plus de 120 milliards de franc CFA avec des projets d’investissement de plus 150 milliard de franc CFA, cela se traduira a une création de plus de 3000 emplois directs et indirects de plus de 3000.

Le nouveau dirigeant de l’association dit vouloir articuler sa mandature autour de trois axes :<< la poursuite des actions dans les différents cadres de concertation avec les autorités administratives et autres entités et organisations pour la promotion de l’industrie et du secteur cimentier en particulier ; créer et promouvoir des conditions internes d’une part en matière hygiène et de sécurité et d’autre part créer des commissions d’appui technique pour contribuer auprès des autorités de tutelle des agences compétences a l’amélioration constante des normes de qualité et enfin sensibiliser et veiller à protéger l’industrie du ciment de la concurrence déloyale et de l’importation frauduleuse >>.
Pour les membres de cette association cette initiative est un pari pour la vie et une source d’essor économique qu’il faut protéger pour l’intérêt général.

Hamadou Ouedraogo/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.