Politique : l’Union pour reconquérir le pouvoir d’Etat selon le CDP

0
768
Les responsables du Congrès pour la Démocratie et le Progrès CDP, lors de la conférence de presse ce samedi 16 mars 2018.
Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès CDP prépare activement son congrès. L’heure est aux préparatifs. Les responsables du parti ont tenu une conférence de presse ce samedi 16 mars 2018 a Ouagadougou pour affirmer leur engagement à réussir le congrès. En outre, la situation sociopolitique et économique du pays, est passée au peigne fin.

Les militants du CDP et journalistes a cette conférence de presse.
Les militants du CDP et journalistes a cette conférence de presse.

Le président du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) n’est pas passé par le dos de la cuillère pour dépeindre le tableau sociopolitique et économique du Burkina Faso lors de la conférence de presse tenue ce vendredi 16 mars 2018 à Ouagadougou.

Le président du Congrès pour la Démocratie et le Progrès M. Eddie Komboigo
Le président du Congrès pour la Démocratie et le Progrès M. Eddie Komboigo

Les mesures prises par le MPP, parti au pouvoir, semblent ne pas convenir pour résoudre de manière durable et efficace, les problèmes cruciaux de nos populations, foi du président du CDP. D’après lui, depuis le départ au pouvoir de son parti, le désarroi de la population burkinabè en mal de vivre est grand et d’ajouter que ce mal de vivre est manifeste dans toutes les couches de la société. Pire, les actions d’éclat du Mouvement du Peuple pour le Progrès(MPP), sont supposées être des programmes du Président déchu Blaise Compaoré qui sont en train d’être mis en place, laisse-t-il entendre. Le PNDES a pour but d’endormir la population burkinabè à en croire M. Eddie Komboigo. « A chacun sa comptabilité », répond Achile Tapsoba, membre du bureau politique du CDP, aux détracteurs de son parti. A l’en croire, c’est la Transition politique dirigée par Kafando et le MPP qui sont comptables.

Pour cet état des faits, le CDP se dit avoir de la ressource et prêt pour revenir au pouvoir. En effet, selon son premier responsable, ils reviendront au pouvoir pour résoudre durablement les problèmes quotidiens des populations du Burkina Faso. Le CDP proclame haut et fort qu’on ne peut pas résoudre le problème du chômage au quart de tour comme la prise du pouvoir du MPP.

A l’occasion de leur congrès en mai prochain, l’occasion fut également belle pour le CDP de démontrer l’unité au sein du parti. Cette unité même qui sera la source de leur victoire pour Achile Tapsoba. Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès a réaffirmé toute sa compassion aux familles endeuillées lors de l’ignoble attaque du 2 mars 2018. En effet, une pensée pieuse à la mémoire des compatriotes tombés sur le champ de bataille avant de rentrer dans le vif du sujet.

Justino/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.