Mouvement écologique du Burkina : organisation du Salon international de l’arbre

0
1001
Le présidium de la conférence
Ce 5 avril  2018 Ouagadougou s’est tenue la conférence de presse du mouvement écologique du Burkina sous le thème :<< Multi-usages de l’arbre: efficience et durabilité>>. Ce mouvement est porteur du projet d’organisation d’un salon dénommé Salon International de l’arbre(SIA) qui se tiendra du 14 au 17 Juin 2018 à Ouagadougou. En prélude à cet événement, le comité d’organisation dudit salon a vu la nécessité d’informer l’opinion publique de l’événement mais aussi de  montrer la nécessité et le bien fondé d’un salon de l’arbre.

 

Lazare Doulcom, président du mouvement des écologistes du Burkina.
Lazare Doulcom, président du mouvement des écologistes du Burkina.

Comment exploiter les ressources forestières, comment utiliser l’arbre et même temps le préserver?  C’est tout l’enjeu de ce salon. A travers ce salon le mouvement écologique du Burkina et son réseau de partenaire entendent apporter leur contribution à la valorisation de l’arbre et à la prise de conscience massive sur son importance dans l’équilibre écologique et pour la survie de l’humanité. Aussi, de façon spécifique l’objectif est de:

– Sensibiliser les citoyens sur la grande contribution de l’arbre à la survie de l’humanité
– Sensibiliser les différents acteurs sur la nécessité de mener des actions de protection/restauration des espèces en voie de disparition
– Créer un cadre d’échange multi-acteurs autour des différents usages et utilités de l’arbre.

– Promouvoir les bonnes pratiques en matière de plantation/protection, de la valorisation de l’arbre et de ses produits dérivés
– Créer une plateforme d’échanges entre l’offre et la demande d’espèces utilitaires entre usagers des produits forestiers
– Promouvoir une économie verte basée sur la valorisation des produits dérivés de l’arbre
C’est là entre le motif qui à prévalu à l’organisation de ce salon par le mouvement des écologistes  du Burkina à en croire leur président, Lazare Doulcom

ce salon sera le lieu de rencontre, d’échange autour de colloque, d’atelier et d’expositions des produits forestiers. En rappel trois pays dont le Mali le Niger et le Burkina on déjà confirmé leur participation au salon et bien d’autre pays sont en attente de confirmation. A cet effet un budget global de 32 millions ont été mobilisé pour la tenue de ce salon. 

H.  Ouedraogo/www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.