CFOP / Burkina : le maire Armand Béouindé veut asphyxier financièrement l’arrondissement 3 de Ouagadougou.

0
724

Le Chef de file de l’opposition politique burkinabè (CFOP) a travers l’opposition municipale de Ouagadougou a animé le mardi 22 mai 2018, à son siège, une conférence de presse au cours de laquelle, il a été question de faire une analyse de la situation qui prévaut l’arrondissement 3 de la ville.

Les participants a cette conférence de presse
Les participants a cette conférence de presse

Selon le président du présidium, Benoit Bouda, l’arrondissement 3 de la ville de Ouagadougou est secoué depuis plus d’un an par un « complot » visant pour ses auteurs à récupérer les postes de maire dudit arrondissement. Il a, par ailleurs souligné que cette tentative de déstabilisation du conseil municipal de la localité est l’œuvre de personnes haut-placées.

Le Maire, Raïnatou Ouédraogo/Sawadogo
Le Maire, Raïnatou Ouédraogo/Sawadogo

En effet, pour lui, l’arrondissement 3 attend depuis janvier sa dotation de 2018 sur la base du budget 2017, et depuis cinq mois, Madame le Maire, Raïnatou Ouédraogo/Sawadogo, paye de sa propre poche pour certaines dépenses de fonctionnement de la mairie. « Le maire de Ouagadougou, Armand Béouindé, a marqué sa volonté de gérer le budget de l’arrondissement 3, mais a gelé toutes les dépenses d’investissement dans les arrondissements », a indiqué M. Bouda.

Aux dires toujours de ce dernier, après avoir échoué à faire tomber Madame la maire, on veut passer à une autre étape qui est d’asphyxier financièrement l’institution municipale.

Des actes injustifiés commis par le maire Béouindé

M. Bouda
M. Bouda

M. Bouda a laissé entendre que le maire de Ouagadougou est un frein à la décentralisation et au développement local. Il a expliqué que le fait que Béouindé ait déposé plainte contre les maires d’opposition et leurs adjoints pour avoir aidé le maire de l’arrondissement 3 à célébrer des mariages, témoigne de son désintérêt au profit de la population. « Il n’y a aucune loi qui interdit à un officier d’état civil élu de Ouagadougou, de célébrer un mariage sur le territoire communal de Ouagadougou » a martelé celui-ci. Benoit Bouda interpelle le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation sur les agissements du maire de Ouagadougou, qui abuse de ses pouvoirs pour nuire aux adversaires politiques.

Aussi a-t-il rappelé qu’un appel a été lancé au gouvernement burkinabè sur la situation des lotissements à Ouagadougou qui est une « bombe à retardement prête à exploser.

Quant à Madame le maire de l’arrondissement 3, il est nécessaire que le maire Béouindé revoie la situation avec son institution en ce qui concerne la gestion pour l’épanouissement de la population.

Stevie Reine Yameogo/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.