Cérémonie d’hommage à salifou Diallo : Bala Alassane Sakandé et le million qui a fait polémique

0
849
De nombreuses presses notamment l’Observateur Paalga, fait cas d’un quipropo survenu lors du doua du 1er anniversaire de la mort de Salifou Diallo. En effet, une somme de 1 millions, remise par le successeur de Gorba au Perchoir, Alassane Bala Sakandé, serait la cause. S’il a cru bien faire en remettant cette somme au nom de son institution, aux fidèles musulmans qui se sont déplacés sur les lieux, il se n’entendait certainement pas à la suite.

Bala Alassane s’est voulu prévoyant en remettant cette somme a la communauté musulmane présente a la cérémonie. Lors de son intervention, il a prévenu qu’il ne souhaitait pas que le partage de cette somme crée un quiproquo au sein de l’assistance tout en indiquant de faire en sorte que la répartition soit équitable, même si chacun devrait bénéficier ne serait-ce que d’un centime.
Peine perdu, d’abord celui à qui l’argent a été remis en premier a eu du mal à rétrocéder l’enveloppe à ses destinataires. De grandes figures à qui il a voulu remettre le don ont refusé de le prendre. Puis le dignitaire qui a finalement reçu le pactole, visiblement des billets de 5000 FCFA, a commencé à le distribuer sur-le-champ.
Pressés de recevoir leur part, certains ont alors quitté leur place pour rejoindre celui chargé du partage, créant un tohu-bohu indescriptible. Les appels au calme sont restés vains, et la cérémonie a pris fin sur une note de pagaille et de désolation devant ce spectacle indigne offert par certains éléments de la oummah qui ont donné l’impression qu’ils n’étaient pas venus prier pour le repos de l’âme du défunt mais plus pour les subsides qu’ils pouvaient tirer.

Tout simplement honteux. On ne sait finalement pas comment le détenteur de la manne financière s’est tiré d’affaire avec cette foule agglutinée autour de lui comme un essai d’abeilles.

Justin Ouattara/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.