Tanghin festival 2ème « Festang » 2018: Plus de 60.000 festivaliers  enregistrés

0
483
Le Tanghin  festival « Festang » 2018, sous le patronage du président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso Alassane Bala Sakandé, et sous le parrainage de son excellence le Laarlé Naaba Tigré, a refermé les portes de sa 2ème édition, le dimanche 11 novembre 2018, à Ouagadougou.
C’est une forte mobilisation qui a accompagné le Larlé Naaba Tigré, parrain du Festang 2018, pour féliciter les initiateurs


La 2ème édition du Tanghin Festival, sous le thème : « Quelle éducation pour une jeunesse civique dans un environnement de TIC » s’est tenue  du 7 au 11 novembre 2018, dans le Stade Olympique Naaba Baongo du quartier Tanghin, à Ouagadougou. 


Et c’est un bilan positif final, qu’a dressé le comité d’organisation au cours de la cérémonie de clôture, le dimanche 11 novembre 2018.  « En guise de bilan, je voudrais porter à votre connaissance que nos objectifs ont été largement atteints.


Dans chaque domaine d’activités inscrit au programme nos espérances ont été comblées », a exposé le président du comité d’organisation du « Festang » 2018, André Sawadogo. 

Les invités


Selon lui, ce sont entre autres, 47 participants de tout genre, à savoir plus de 160  artistes de tout genre, 25 matches  drainés par 22 équipes, un cyclisme féminin livré par 150 femmes dont 20 demoiselles, qui ont permis au Festang 2018, d’enregistrer plus de 60.000 festivaliers, au cours de ces 5 jours de déroulement.


Un score que M. Sawadogo attribut au sacrifice inestimable des membres du comité qui pour lui ont su gérer l’organisation dans les règles de l’art. 


Le promoteur n’en dira pas le contraire. Pour Claude Sawadogo, pour réussir cette mission, le comité a bénéficié du soutien  de tout genre de la part de certaines personnes, physiques, morales et institutionnelles. 

Le président de l’Assemblée. nationale , Alassane Bala Sakandé, a exhorté  la jeunesse à  savoir exploiter le côté positif des TIC.


A-t-il cité entre autres, le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, patron du Festang, du parrain SE le Larlé Naaba Tigré, le ministre de la Culture des arts et du tourisme,  etc. « C’est pourquoi, nous tenons a traduire nos sincères remerciements, a tous ceux qui ont de près ou de loin contribué pour le bon déroulement de cette 2ème édition du festival


Une fois de plus grand remerciement aux FDS qui ont vivement assuré la sécurité du festival », a illustré le promoteur. 

Pour le parrain, SE le Larlé naaba Tigré, le thème de cette édition de 2018, est interpellateur.Foi de quoi, il voit comme devoir pour les autorités, d’encourager  les initiateurs dans la quête de sensibilisation de la jeunesse face aux TIC, qui est d’ailleurs un combat d’actualité. « La jeunesse est la relève du futur, et c’est à nous de la préparer dès aujourd’hui. Bon vive le Festang, à la prochaine édition », a souligné le parrain. 


Pour le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala 

la jeunesse burkinabè a déjà démontré sa maturité pendant la période de l’insurrection. Et il en est toujours conscient que c’ est  grâce à cette jeunesse, qu’il est aujourd’hui président de l’Assemblée. Du reste, M. Sakandé tient a rassurer  la jeunesse burkinabè, de son soutien, tout en l’ exhortant d’utiliser positivement les TIC.

Ben Mahomed BENAO
www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.