15ème assemblée générale du Réseau libéral africain:  L’autonomisation des femmes était au menu des échanges

0
635

Me Gilbert Noël Ouédraogo est le nouveau président délégué du Réseau libéral africain, pour une période d’un an. Il a réussi l’onction de ses paires lors de la 15ème assemblée générale du réseau libéral africain, tenue du 7 au 9 mars 2019 à Marrakech, au Maroc. Placée sous thème « Autonomisation des femmes en commençant par votre parti politique », cette assemblée générale a permis de renouveler le bureau exécutif national du parti. Les partis libéraux du Burkina qui y ont participé, ont animé une conférence de presse ce lundi 18 mars 2019 à Ouagadougou.

Le Président du Parti, « Le Faso Autrement » M. Ablassé Ouedraogo, était aussi de la partie

Les 7, 8 et 9 mars 2019, s’est tenue la 15ème assemblée générale du Réseau libéral africain (RLA) à Marrakech, au Maroc. Placée sous le thème, « Autonomisation des femmes en commençant par votre parti politique », cette assemblée générale a abouti au lancement du programme de leadership féminin du Réseau libéral africain, un programme qui vise à renforcer les compétences et les connaissances des participantes pour leur permettre de remporter des élections. Selon Me Gilbert Ouédraogo, le but final de ce programme est d’accroitre la participation et l’influence des femmes africaines en politique. Au Burkina Faso, ce sont madame Jacqueline Konaté de l’UPC et madame Joséphine Drabo de l’ADF/RDA qui ont bénéficié de cette formation.

L’UPC et l’ADF/RDA sont les deux partis politiques libéraux du Burkina qui ont partici à cette rencontre, à l’issus de laquelle le comité exécutif du réseau a été renouvelé. Ainsi, dans le comité exécutif sortant, le Burkina Faso était représenté par Zéphirin Diabré, au poste de Vice-Président chargé de l’Afrique de l’Ouest. « J’ai été vice-président chargé de l’Afrique de l’Ouest du réseau pour les deux dernières années. Pour des raisons personnelles et celles liées à mes engagements politiques nationaux, j’ai décidé de ne pas renouveler mon mandat », a dit Zéphirin Diabré.
Me Gilbert Noël Ouédraogo de l’ADF/RDA, lui, a été élu au poste du Président délégué, pour une période d’un an dans le nouveau bureau. Me Gilbert Ouédraogo n’a pas manqué de saluer l’implication effective de Zéphirin Diabré pour le succès de sa candidature. « Cette élection au poste de Président délégué constitue un honneur pour l’ensemble des libéraux du Burkina », a indiqué Me Gilbert Noël Ouédraogo.

Une chose est sûre. Avec cette élection de Me Gilbert Noël Ouédraogo à ce poste de responsabilité du réseau libéral africain, les partis libéraux du Burkina, espèrent conquérir le pouvoir en 2020. Même si Zéphirin est conscient que cela ne sera pas facile, mais il ne perd pas espoir. « Nous sommes victimes d’une hypocrisie intellectuelle. Nous souhaitons qu’en 2020, les libéraux soient au pouvoir », a lancé le Président du parti du lion.
En rappel, le Réseau libéral africain est le plus grand réseau politique de l’Afrique. Il compte 44 partis politiques venant de 30 pays.

Mami O.

www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.