Coopération Germano-burkinabé: La Chancelière allemande Angela Merkel est à Ouagadougou

0
311

La Chancelière allemande Angela Merkel est à Ouagadougou depuis hier, mercredi 1er mai 2019, pour une visite  d’amitié et de travail. Elle a été solennellement reçue dans l’après-midi au Palais de Kossyam par le Président du Faso. S’en est suive une rencontre bilatérale pour revisiter les grands axes de la coopération entre l’Allemagne et le Burkina Faso.

Photo 2: Angela Merkel, la chancelière d'Allemagne
Angela Merkel, la chancelière d’Allemagne

C’est un tapis rouge qui a été dressé pour Angela Merkel au Palais présidentiel de Kossyam. Cette visite est une première du genre. Angela Merkel est la toute première chancelière allemande à se rendre au Burkina Faso depuis son accession à l’indépendance en 1960. Après l’exécution des hymnes nationaux, place à la séance de travail. Au cours de cette séance, plusieurs aspects de la coopération germano-burkinabé ont été abordés. Sur le volet humanitaire, l’Allemagne annonce une aide de plusieurs millions d’euros pour les déplacés internes. « J’ai également présenté à mon hôte la situation humanitaire avec les déplacés internes et la fermeture des écoles das certaines zones. Sous ce chapitre, l’Allemagne a annoncé une aide de 46 millions d’euros qui devraient nous permettre de mieux prendre en charge la question sécuritaire au nord et à l’Est du pays afin de conduire des actions qui aideront à renforcer la résilience des populations dans ces zones », a indiqué Roch Marc Christian Kaboré.

  • Angela Merkel accueillie à Kossyam par le Preaident du Faso

    Le Burkina Faso est engagé dans une lutte sans merci contre le terrorisme. Et à ce sujet, l’Allemagne envisage de renforcer sa coopération à travers des dons d’équipement au profit des forces de défense et de sécurité. « Nous avons mis l’accent sur le renforcement de la formation de nos FDS y compris en matière de droits humains que de droits international humanitaire ainsi que la possibilité d’une dotation en équipement.

Lors de la visite du ministre des affaires allemands en février 2019, il a réaffirmé la volonté de l’Allemagne d’inscrire le Burkina Faso dans le programme d’aide à l’équipement aux profit des forces armées nationales, et ce  à partir de 2021 », a dit le Président du Faso.

Dans le cadre de la lutte sous régionale contre le terrorisme, l’Allemagne apporte son concours financier pour la mise en œuvre de la force conjointe G5 Sahel. Et au jour d’aujourd’hui, son financement s’élève à plus de 60 millions d’euros. « 60 millions d’euros, c’est la contribution de l’Allemagne dans le cadre du volume total des sommes annoncées pour la mise en œuvre de la force conjointe G5 Sahel et pour ne pas avoir trop de charges démocratiques en ce qui concerne les initiatives d’équipement bilatérale. Nous allons essayer de passer par un acte de coordination qui existe à Bruxelles et après les pays verront ce que nous pouvons apporter comme contribution pour ne pas créer trop de charges démocratiques pour les autorités. Tout ce que l’Allemagne a consenti a été versé et sera versé », a fait savoir la Chancelière Angela Merkel

Pour le chef de l’Etat burkinabè, l’efficacité de la lutte contre le terrorisme dans la sous-région est tributaire de la résolution du conflit libyen. Roch Marc Christian Kaboré invite alors les grandes puissances à se pencher sérieusement sur le cas de la Libye. Mais en attendant, cette visite resterait tournante dans les relations de coopération entre le Burkina Faso et l’Allemagne.
Anaëlle K.

www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.