8ème sommet du TAC : Plusieurs accords signés dont ceux relatifs à la protection de l’enfant

0
185

La 8ème conférence au sommet du TAC a refermé ses portes ce mercredi 31 juillet 2019 à Ouagadougou. Les travaux ont permis la signature de plusieurs accords dont ceux relatifs à la coopération transfrontalière, à la protection de l’enfant et à la gestion des sites d’orpaillage. Au cours de cette conférence, les chefs d’Etats se sont également penchés particulièrement sur des thématiques prioritaires telles que l’insécurité et l’Etat d’avancement des chantiers de développement.

Des accords ont été signés

La 8ème conférence au sommet du traité d’amitié et de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Burkina, a permis aux Chefs de l’Etat burkinabè et ivoiriens de passer en revue les principaux sujets à l’ordre du jour que sont la sécurité et la lutte contre le terrorisme, la migration, la coopération transfrontalière, la coopération dans le domaine des mines et de l’énergie, ainsi que des transports.

Les participants

Sur la question sécuritaire, la conférence a salué la mise en œuvre satisfaisante du mémorandum d’entente sur la coopération des services de sécurité des deux pays et appelé au renforcement et à la mutualisation des efforts en matière de prévention. La lutte contre la traite des enfants a également fait l’objet d’échange et les deux parties ont pris l’engagement de renforcer les dispositifs nationaux de surveillance et de vigilance. Un accord a d’ailleurs été signé entre les deux ministres chargés de la question, pour la mise en œuvre des résolutions.

Le domaine des mines a aussi fait l’objet d’un accord signé et les chefs d’Etat ont inscrit la lutte contre l’exploitation clandestine des mines comme une priorité. Pour la promotion de la coopération communautaire entre les deux frontières, un accord a encore également été signé et va permettre la coordination et l’harmonisation des relations communautaires et la prévention des conflits. Le problème du Mont Péko est toujours sur la table du TAC non résolu, et les deux parties se sont engagées ensemble à rechercher les ressources nécessaires avant fin 2019.

Des grands chantiers de développement
Il s’agit entre autre autres de la réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Kaya et son prolongement à Tambao, non encore lancé. Et les Chefs d’Etats ont instruit les ministres en charge des transports d’adresser dans les brefs délais une lettre à SITARAIL en vue de répondre aux préoccupations soulevées

Distinctions de personnalités ivoiriennes
Si le rendez-vous de Ouagadougou a permis la distinction du Président Alassane Ouattara au rang de grand-croix de l’ordre des Etalons à l’ouverture, à la clôture, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a été élevé au rang de grand officier de l’Etat et le ministre de la défense Hamed Bakayoko comme commandeur de l’ordre national.
Saluant la bonne tenue de cette conférence, les présidents ivoiriens et burkinabè ont convenu de la tenue biennale du TAC après la 9ème conférence en juillet 2020 à Yamoussoukro en République de Côte d’Ivoire.
Mami O.

www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.