8èmeTAC: Ouverture de la Conférence au Sommet

0
87
Alassane Ouattara élevé à la dignité de Grand-Croix de l’ordre de l’étalon
La 8ème Conference au Sommet du Traité d’Amitié et de Coopération entre la République de Côte d’Ivoire et le Burkina Faso a ouvert ses travaux ce mercredi 31 juillet 2019 à Ouagadougou. La cérémonie d’ouverture a été copresidée par les Présidents Roch Marc Christian Kaboré du Burkina Faso et Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire.

La salle des Banquets de Ouaga 2000 a connu la présence ce matin de deux personnalités et pas des moindres. Il s’agit des presidents ivoiriens et burkinabè, Alassane Dramane Ouattara et Roch Marc Christian Kaboré. Et en quelle occasion? L’ouverture du 8ème sommet du Traité d’Amitié et de Coopération entre la République de Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. La cérémonie d’ouverture a été marquee par plusieurs allocuations.

Le chef de l’Etat burkinabè, a souligné que la ýtenue de ces travaux traduit l’attachement des chefs d’État au renforcement continu des excellents liens de solidarité et d’amitié qui existent entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Il a relevé beaucoup de satisfaction quant à signature de nombreux accords entre les deux pays dans plusieurs domaines depuis la signature du TAC en 2008.

SEM Alassane Dramane Ouattara Président de la Côte d’Ivoire

Son homologue de la Côte d’Ivoire a egalement partagé ce sentiment. Alassane Ouattara s’est réjoui également de progrès enregistrés dans la mise en oeuvre de projets majeurs issus des décisions et recommendations du TAC 7. IL s’agit entre autres de l’amélioration de la fluidité routière, les travaux sur certains tronçons de l’autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou, l’operationalisation du Fonds d’amitié et coopération ivoiro-burkinabè, la participation réciproque de délégations aux foires et les salons organisés dans les deux pays. Le président ivoirien a cependant déploré la lenteur ou le non démarrage de certains chantiers. De ceux là, la réhabilitation du chemin de fer Abidjan – Ouagadougou et de son prolongement jusqu’à Tambao et au Niger, la matérialisation de la frontière et le projet relatif à la gestion des ex-occupants du Mont Péko.

Et selon Alassane Ouattara, les présentes assises du TAC permettront d’avancer dans la concrétisation de ces importants chantiers. D’autres sujets seront, en outre, sur la table des échanges. Ces sujets concernent la lutte contre l’orpaillage clandestins, la sécurité, la migration.etc.

Il a par ailleurs félicité les Premiers Ministres et les experts pour la qualité des documents soumis à leur appréciation.

La cérémonie d’ouverture a servi de cadre pour rendre hommage au Président Alassane Ouattara à travers une distinction. Il a été élevé à la dignité de Grand-Croix de l’ordre de l’étalon pour ses efforts au renforcement des liens d’amitié et de coopération entre son pays et le Burkina Faso.
Mami O.

www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.