Retrait des enfants en situation de rue:  Laurence Marshal/Ilboudo lance officiellement la deuxième phase

0
91

La deuxième opération de retrait des enfants en situation de rue a été lancée dans la soirée du vendredi 13 septembre 2019 à Ouagadougou. Cette opération devra permettre de ramener plus d’une centaine d’enfants dormant dans la rue vers le centre d’accueil du ministère. Le top départ a été donné par le ministre de la femme, de la solidarité nationale et de l’action humanitaire Laurence Marshall/ Ilboudo .

Laurence Ilboudo et ses équipes en pleine opération

C’est parti pour la deuxième phase de l’opération de retrait des enfants en situation de rue. Lancée dans la nuit du vendredi 13 septembre 2019 à Ouagadougou, cette opération doit permettre de ramener plus d’une centaine d’enfants dormant dans la rue vers les centres d’accueil du ministère. Les équipes formées à l’occasion ont embarqué aux environs de 22 heures.

Au nombre de deux, elles ont sillonné différents quartiers de la capitale. Du quartier Hamdalaye en passant par Tampouy puis Dapoya et Gounghin, le constat est le même : des enfants tapis dans l’ombre à même le sol sans couverture dans des immeubles en construction, abandonné ou sous des hangars.

Selon la ministre Laurence Ilboudo, cette action vise à retirer les enfants qui vivent dans la rue afin de leur donner la possibilité d’avoir une seconde vie. « Je peux pas construire une route mais par cette action je peux construire un homme qui va construire une route  » a-t-elle dit à sa troupe sans doute pour leur montrer combien leur action est louable. « Au début on avait dit qu’on ne réussira pas a mené à bien notre mission de retrait des enfants en situation de rue. Aujourd’hui des pays comme le Sénégal et l’Ethiopie veulent qu’on partage notre expérience avec eux » a-t-elle dit avec fierté.

Cette sortie a permis une fois de plus à Laurence Ilboudo de constater de visu les réalités que vivent ces enfants. En discutant avec certains, la ministre et les spécialistes de l’action sociale ont réussi à ce que par consentement une trentaine d’enfants de ces quatre quartiers acceptent de les suivre pour un centre d’accueil et de réinsertion du ministère.

Pour cette deuxième phase, le constat qui se dégage, est que les enfants sont plus réceptifs par rapport à la phase pilote en 2018, a indiqué Laurence Ilboudo. Au regard de la réussite de l’opération, la ministre en charge de l’action sociale a annoncé que dans les années à venir l’opération s’étendra à Bobo-Dioulasso.

Pour l’heure selon la première responsable de l’action sociale, l’opération de cette nuit devra permettre de ramener plus d’une centaine d’enfants dormant dans la rue vers le centre d’accueil du ministère.
Mami O.

www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.