Journées nationales de la qualité et Prix burkinabè de la qualité: 72 heures pour promouvoir la culture qualité au sein de la population

0
105

Les 29èmes journées nationales de la qualité (JNQ) et la 9ème édition du Prix burkinabè de la qualité (PBQ) auront lieu du 15 au 18 octobre 2019 au palais de la culture de Bobo-Dioulasso. En marge de la tenue de cette double manifestation qui selon les organisateurs vise à inciter les entreprises dans la culture de la qualité, le comité d’organisation était face à la presse ce lundi 7 octobre à Ouagadougou, pour donner les grandes articulations de cette activité.

les journalistes présents à la rencontre

La qualité, faut-il le rappeler est de plus en plus exigée par les populations auprès de l’ensemble des producteurs de biens et de services. Un défi énorme auquel les entreprises peinent à relever.

Et pour ce faire, elles bénéficient du soutien de l’Association burkinabè pour le management de la qualité (ABMAQ) et de l’Agence burkinabè de normalisation, de la métrologie et de la qualité (ABNORM), à travers l’organisation des journées nationales de la qualité (JNQ) et du prix burkinabè de la qualité (PBQ). Selon le secrétaire général du ministère, en charge du commerce Boubacar Traoré, la 29ème édition des JNQ aura pour objectifs principal de communiquer sur les enjeux de la productivité pour l’accroissement des performances et de la compétitivité au niveau nationale.

Placé sous le thème, « Faire de la culture qualité, le levier de la transformation structurelle de notre économie», l’édition 2019 des JNQ et du PBQ offre un cadre d’échanges et de partage d’expériences  entre les gouvernants, les politiques et décideurs, les services publics, les entreprises privées, les producteurs, les consommateurs, etc.

Pour le comité d’organisation, cette double manifestation vise entre autres à promouvoir la culture qualité au sein de la population, reconnaitre les mérites des entreprises performantes au plan national, valoriser les performances en matière de qualité et l’image de marque des meilleurs organismes par l’octroi de récompenses, offrir une tribune d’expression aux jeunes promoteurs d’entreprises innovants et leur inculquer les valeurs Qualités et Productivités en lien avec les startup, sensibiliser les entreprises sur les choix appropriés des outils et techniques de la productivité.

Ces journées seront essentiellement marquées par des formations, des sensibilisations, des panels, des conférences, des partages d’expériences et du réseautage, des visites d’entreprises, des expositions, une émission télé.Photo 2: secrétaire général du ministère, en charge du commerce Boubacar Traoré,

Sécrétaire général du ministère, en charge du commerce Boubacar Traoré,

Le clou de ces journées sera la remise de prix et de trophées aux entreprises qui vont le plus s’illustrer dans la promotion de la qualité. Pour ce qui concerne le Prix burkinabè de la qualité, cette année, 12 prix dont quatre par catégorie seront décernés aux entreprises lauréates. « Les catégories concernées sont le Prix bronze ou prix d’engagement dans la qualité, le Prix Argent ou prix de la maitrise de la qualité, le Prix Or ou prix d’encouragement à l’excellence et enfin le prix Diamant ou prix d’excellence dans la qualité qui sera remis par le Président du Faso himself.

En plus de ces prix, des prix spéciaux pourraient être décernés », indique Issaka Zoungrana, le directeur général de l’ABNORM, qui précise que ces prix visent à récompenser les efforts des entreprises qui s’illustrent de façon positive en matière de qualité des biens et services.

Le prix de la productivité, 4ème du genre sera aussi décerné par l’Association burkinabè pour le management de la qualité (ABMAQ). Selon le secrétaire permanent de l’ABMAQ, Ousseni Ouédraogo, l’ABMAQ à travers ce prix veut non seulement promouvoir la qualité et la productivité mais aussi, récompenser les initiatives positives des entreprises qui vont s’illustrer par l’amélioration de la qualité de leurs services. Ainsi, trois prix leurs seront attribués. Il s’agit du prix d’encouragement dans la productivité, du prix d’encouragement à la productivité et du prix d’excellence dans la productivité. Des prix spéciaux pourraient aussi être décernés.

Tout comme l’année dernière, 20 entreprises sont en lice à cette 29ème édition. Le comité d’organisation se réjouit de la participation de ces entreprises et invite par ailleurs d’autres entreprises à emboiter le pas. .

D’un budget prévisionnel de 98 millions, la 29ème édition des journées nationales de la qualité ouvriront ses portes le mardi 15 octobre 2019 au palais de la culture de Bobo-Dioulasso.
Mami O

www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.