Crise au CDP: Des militants sanctionnés resserrent les rangs

0
47
Le groupe des sanctionnés du CDP qui decident de resserrer les rangs

Le 22 septembre 2019, ils se faisaient exclure du CDP par un congrès extraordinaire. Eux, ce sont les sanctionnés de l’ex parti au pouvoir(CDP). Une partie  de ces militants a animé une conférence de presse ce lundi 21 octobre 2019 pour dit-elle respecter les directives sans aucune réserve du Fondateur et président d’honneur Blaise Compaoré, qui s’est saisi du dossier. Léonce Koné et ses camarades disent être prêts  à rejoindre les rangs. Cependant, loin d’eux l’idée de ne plus soutenir kadré Désiré Ouédraogo comme candidat du CDP à la présidentielle de 2020.

Les chefs coutumiers pro KDO étaient présents à ce point de presse

Un mois après leur exclusion du CDP par la direction du parti, ils décident de resserrer les rangs, et ce, grâce à l’implication effective du fondateur et président d’honneur Blaise Compaoré qui s’est saisi du dossier. Ils se font appelés les sanctionnés du CDP. En conférence de presse ce lundi 21 octobre 2019 à Ouagadougou, Léonce Koné et ses camarades décident de suivre les orientations du Président d’honneur qui leur ont été fixées.

Conformément aux souhaits de Blaise Compaoré, le groupe dit être résolu à respecter les directives du fondateur de leur parti sans aucune réserve. « D’ores et déjà, ceux de nos camarades qui avaient introduits des recours en justice pour des griefs liés à la gouvernance du CDP ont invité leurs avocats à arrêter ces procédures », a indiqué Léonce Koné, un des membres du groupe des sanctionnés.

Leonce Koné, Leaders du groupe des sanctionnés

Par cet acte, les sanctionnés disent montrer leur bonne fois à engager un dialogue constructif au sein du CDP. Ils invitent par ailleurs, la direction du parti à respecter scrupuleusement les textes du parti et les lois qui lui sont applicables. La direction du parti doit également permettre que les débats soient francs, courtois et apaisés, ont-ils lancé.

<<Kadré Désiré Ouédraogo est notre choix politique>> 
Sur la question de savoir si le groupe des sanctionnés à des préalables pour intégrer les rangs. Léonce Koné se veut catégorique. « Nous n’avons aucun préalable », a-t-il martelé avant d’ajouter, « le fait de resserrer les rangs ne veut pas dire que nous n’allons pas soutenir Kadré Désiré Ouédraogo. Il est notre choix politique et nous allons continuer à le défendre ».

Les journalistes presents à ce face à face

Pour conclure, le groupe des sanctionnés remercient le président Blaise Compaoré pour son implication effective pour une sortie de crise au CDP. En outres, il émet le vœu de voir le président Blaise Compaoré rentrer au pays afin d’aider le pays à faire face à l’insécurité actuelle.

Mami O.

www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.