Burkina: Bientôt un centre de formation et d’expertise d’achat des médicaments essentiels

0
56

Le Burkina Faso va abriter l’ouverture d’un centre de formation et d’expertise de l’ACAME, l’Association Africaine des Centrales d’Achat de Médicaments Essentiels. Ce centre sous régional va permettre la formation et le renforcement des capacités techniques de tous les métiers de la chaine d’approvisionnement du médicament. Les responsables de l’ACAME ont échangé dans la matinée du 18 novembre avec le Premier ministre sur ledit projet.

Dr Anne Maryse K’Haboré, secrétaire permanente de l’ACAME

Au lendemain de la signature d’une convention de délégation de financement du Centre de formation et d’expertise de l’ACAME (CFEA) à Ouagadougou, l’association Africaine des Centrales d’Achats de Médicaments Essentiels (ACAME) est allée porter l’information au chef du gouvernement. Bientôt donc un centre de formation et d’expertise de l’ACAME verra le jour au Burkina Faso.

Il a pour vocation sous régional et devra permettre de former et de renforcer les capacités techniques des acteurs de la chaine d’approvisionnement du médicament. Selon la Secrétaire permanente de l’ACAME, Dr Anne Maryse K’Haboré, par ailleurs Directrice générale de la Centrale d’Achat des Médicaments Essentiels Génériques et des Consommables Médicaux (CAMEG), c’est un honneur que le Burkina ait été choisi pour abriter ce siège.

Et de préciser, « Ce centre dont le financement est à hauteur de 650 000 euros, est le troisième projet qu’on a avec Expertise France. Au-delà de ce centre, nous avons d’autres projets financés par ce partenaire qui montent à peu près à 3 000 000 d’euros. Ce projet est porté sous le leadership du ministre de la Santé et aussi par le Premier ministre qui est à l’origine de la création de l’ACAME et qui est bien évidemment très sensibilisé à ce sujet ».

Les membres de l’ACAME posent avec le Premier ministre

Pour finir, Dr Anne Maryse K’Haboré a traduit ses remerciements à son partenaire principal qui est Expertise France, et qui soutient le projet de l’ACAME.
En rappel, crée en juillet 1996, l’ACAME regroupe les centrales d’Achat de médicaments essentiels de 22 pays membres provenant de l’Afrique subsaharienne et de Madagascar.

Depuis 2018, l’ACAME a obtenu un accord de siège avec le gouvernement burkinabè. Lequel accord matérialise son siège au Burkina Faso.

Mami O.

Faso Amazone.net 

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.