Cas suspect de coronavirus au Burkina « Il n’en est rien », dixit Claudine Lougué, ministre de la santé

0
116

Aucun cas de coronavirus n’a été détecté au Burkina. Les résultats des analyses du laboratoire de l’Institut Pasteur de Dakar s’avèrent négatifs pour un chinois interné à l’hôpital de Tengandogo. L’information émane de la ministre de la santé, Claudine Lougué qui a échangé avec la presse mardi 11 fevrier 2020 dans l’après-midi à Ouagadougou. Le gouvernement rassure la population que les mesures prises sont toujours de mise pour minimiser le risque d’importation de la maladie au Burkina Faso.

Les investigations du laboratoire par des experts de l’institut pasteur de Dakar ont été négatives en ce qui concerne le cas suspect signalé le 5 février dernier pour le nouveau coronavirus. « Il est quotidiennement suivi par une équipe médicale et est en très bon état de santé », a indiqué la ministre de la santé, Claudine Lougué.

A en croire la ministre, c’est dans un contexte de vigilance sanitaire renforcée  au Burkina qu’une alerte a été donnée par la mission médicale chinoise sur l’existence d’une personne qui présenterait des signes pouvant faire penser à un cas suspect de coronavirus.

En respect des directives internationales, le sujet a été considéré comme cas suspect et mis en observation médicale avec deux compatriotes résidents permanents au Burkina.

A ce jour, il est quotidiennement suivi par une équipe médicale et est en très bon état de santé sans aucun signe spécifique de la maladie, selon Claudine Lougué. La ministre de la santé tient à rassurer la population que les mesures prises sont toujours de mise pour réduire le risque d’importation et de propagation de la maladie. « L’entrée sur le territoire burkinabè est surveillée. Nous avons la prise de température. Il faut éviter d’être en contact direct avec quelqu’un qui a des signes de grippes, le nez qui coule, la toux, la fièvre, la fatigue. Il faut éviter de cracher à terre, parce qu’avec l’harmattan, ça se propage à toute la population », a lancé Claudine Lougué.

Présent à la conférence de presse, l’ambassadeur de Chine au Burkina recommande à ses ressortissants de surseoir momentanément à tout retour au Burkina Faso pour tous ceux qui sont en voyage ou en vacance en Chine.

Décrété comme urgence sanitaire de portée internationale le 30 janvier dernier par l’organisation mondiale de la santé, l’épidémie due au nouveau coronavirus a dépassé la barre des 1000 cas de décès en Chine selon la ministre de la santé Claudine Lougué. Face à cette situation, de risque que la maladie ne touche n’importe quel pays dont le Burkina Faso, le gouvernement a entrepris des actions de préparation et de riposte à une éventuelle épidémie de cas de nouveau coronavirus.
Anaëlle K

Fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.