Fermeture des frontières terrestres du Nigéria entre le Bénin et le Niger : Les Ministres de la CEDEAO recherchent des solutions pour la libre circulation

0
190
Le Ministre de l’Intégration africaine et des burkinabé de l’extérieur, Monsieur Paul Robert TIENDREBEOGO, représentant le Chef de l’Etat a ouvert ce samedi 15 février 2020 à Ouagadougou, la Réunion de haut niveau des Ministres de la CEDEAO, en charge de l’Intégration, des Finances, du Commerce et des Transports. A l’ordre du jour, la recherche de solutions pour la réouverture des frontières entre la République fédérale du Nigéria et la République du Bénin, et la République du Niger.
Le Presiduim avec le ministre en charge de l’intégration africaine et des burkinabé de l’extérieur Monsieur Paul Robert TIENDREBEOGO ()en blanc ) a présidé la rencontre

Du 13 au 15 février 2020, les ministres des finances, du commerce, du transport de la CEDEAO en charge de l’intégration, et les experts se sont réunis à Ouagadougou, pour analyser minutieusement la situation de la fermeture des frontières entre la République fédérale du Nigéria, et la République du Bénin, et la République du Niger, de son impact sur les échanges intracommunautaires, et explorer les pistes possibles pour un règlement définitif du problème.

Il s’est agi alors de convenir à des actions destinées à assurer la circulation des marchandises en transit et à trouver des réponses des pays tiers de la CEDEAO ; rechercher des conditions de modalités pour la réouverture par le Nigéria de ses frontières terrestres aux marchandises ; identifier avec le Bénin et le Niger, les réponses aux propositions pour permettre de renforcer les schémas de la libre circulation des personnes et des biens. «  Il nous revient de prendre les dispositions nécessaires afin que nos vaillantes populations puissent aller et venir sans entrave, sans difficulté aucune d’un pays à l’autre, que nos braves commerçants et opérateurs économiques puissent approvisionner paisiblement la sous- région en marchandises diverses » Il est attendu des participants, des recommandations pertinentes pour résorber les difficultés nées de la fermeture de ses frontières terrestres aux marchandises par le Nigéria depuis le 20 août 2019. A précisé le ministre en charge de lin

Les participants à la Réunion de haut niveau

Le Président de la Commission de la CEDEAO, Monsieur Jean Claude Kassi BROU a salué le Chef de l’Etat burkinabé, pour ses actions concrètes en faveur de l’approfondissement de l’Intégration régionale. Pour Monsieur BROU, la libre circulation des personnes et des marchandises constitue le ciment et le fondement de tout processus d’intégration régionale, « il fait la fierté de la CEDEAO, et constitue un exemple en Afrique », a-t-il indiqué.

Monsieur Jean Claude Kassi BROU , Président de la Commission de la CEDEAO

Il a à son tour déploré cette fermeture des frontières qui a un impact négatif, et des répercussions sur les échanges. Néanmoins compte sur l’engagement de tout un chacun pour construire une Union douanière solide, et les actions de la feuille de route du Comité Tripartite qui peuvent être mises en œuvre avec  un mecanisme   de suivi concourant à la réouverture  des frontières terrestres aux marchandises entre  Nigéria entre le Bénin et le Niger

Le Général des Corps Armées SalouDjibo, Président de la Task Force sur la libre circulation des personnes et des marchandises

Le président de la Task Force sur la libre circulation des personnes et des biens, le Général des Corps Armées, Salou Djibo, espère que cette rencontre va proposer des solutions réalistes et applicables à court terme, car pour lui, la fermeture terrestre du Nigéria aux marchandises touche aux fondements même de notre communauté.

En rappel, c’est à l’occasion du Sommet extraordinaire de la CEDEAO, consacré à la situation politique en Guinée-Bissau le 08 novembre 2019, à Niamey que Roch Marc Christian Kaboré avait formulé la requête de voire une levée effective de la mesure de fermeture des frontières.

Irène Soulama

Fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.