Situation nationale: La question de l’insécurité largement décortiquée par le CFOP

0
177

Ce mardi 02 juin 2020,  s’est tenu à Ouagadougou le traditionnel point de presse de l’opposition politique burkinabè.  Les conférenciers du jour Jean-Hubert BAZIE président de la Convergence de l’espoir et Boubacar Diallo, du Mouvement Agir Ensemble pour le Burkina Faso ont abordé entre autres sujets  l’ insécurité grandissante, lancement de la campagne agricole 2020-2021.

Le chef de file de l’opposition politique burkinabé a déploré l’aggravation de la crise sécuritaire dans le pays. Ainsi, elle a condamné la barbarie terroriste qui coûte des milliers de vies d’innocents.

Selon, le CFOP cette situation ne préoccupe guère le pouvoir en place. « Ce qui préoccupe le MPP c’est comment piller le maximum de richesses  et de faire la promotion des amis et compagnons », a martelé Jean-Hubert BAZIE président de la convergence de l’espoir.

A en croire l’opposition « le MPP est un frein à la victoire du Burkina contre le terrorisme », voilà pourquoi elle demande au burkinabè de faire un meilleur choix aux prochaines échéances électorales.

On se rappelle que le 22 mai dernier, le ministre en charge de l’agriculture a procédé au lancement de la campagne agricole 2020-2021, en exhortant les agriculteurs à se mobiliser pour l’atteinte de la production de 5 670000 tonnes de céréales, 1585000 tonnes de culture de rente et 941 000 tonnes d’autres cultures vivrières.

Cependant l’opposition s’inquiète de la faisabilité des choses car sur plus d’un tiers du territoire on ne peut plus exercer une activité champêtre parce que occupé par les terroristes.

A cet effet, l’opposition relève que durant les quatre années de pouvoir, le secteur agricole est laissé pour compte dans la politique du Président Roch Marc Christian Kaboré.

Les conférenciers du jour ont saisi l’occasion pour attirer l’attention des autorités et amis du Burkina sur les risques d’une famine qui pèse sur le pays.

L’opposition a par ailleurs salué le RENLAC pour son travail dans la lutte qui a abouti à l’arrestation de l’ancien ministre de la défense Jean-Claude Bouda.

C’est un symbole et aussi une victoire pour la nation. Cependant, « l’opposition reste prudente, sachant qu’à tout moment, le régime en place peut mettre de la pression sur la justice et empêcher que se tienne un procès pédagogique ».
Anaëlle K.

Faso Amazone. net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.