Pandémie du Covid-19: « Le comité régional de gestion des épidémies du centre monte au créneau »

0
323
Le présidium

La lutte contre le covid-19 est une lutte de longue haleine. Le comité régional de gestion des épidémies du centre (CRGEC) l’a bien comprise. A cet effet, elle organise des activités de sensibilisation et de plaidoyer au profit de la population. Le lancement officiel a eu lieu ce jeudi 11 juin 2020 à Ouagadougou.

Les chefs coutumiers ont massivement répondu à l’appel du CRGEC

L’objectif premier de ces activités est d’intensifier le combat contre le coronavirus au Burkina Faso, a indiqué le gouverneur de la région du centre C’est une série d’activités de sensibilisations et de plaidoyers qui se déroulera du 11 au 22 juin dans la ville de Ouagadougou.  Les cibles sont les leaders coutumiers, les religieux, les associations des commerçants, les responsables de gares et tenanciers de maquis. Initiées dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, ces activités visent à interpeller les communautés sur la nécessité à ne pas baisser la garde sur les mesures barrières édictées par les autorités sanitaires.

Sibiri Ouédraogo, gouverneur de la région du centre

Selon les organisateurs, avec l’allégement des mesures restrictives, nombreux sont ceux qui pensent que la pandémie n’existe plus. Ainsi, ils foulent aux pieds toutes les différentes mesures de prévention.  Alors, le comité régional de gestion des épidémies du centre, rappelle que certes la maladie a régressé, mais elle existe encore.  C’est sans doute ce qui justifie la mise en place d’une telle initiative, visant à réveiller la vigilance au sein de la population afin d’éviter un rebondissement regrettable de la pandémie.

A en croire Sibiri Ouédraogo, gouverneur de la région du centre, dans un contexte où des concertations sont en cours en vue de l’ouverture des frontières, il est plus que nécessaire que les populations respectent les consignes sanitaires. Il soutient que seul le respect des mesures barrières permettra de bouter la maladie hors de nos frontières. Chantale Kambiré, représentante de la représentante de l’organisation mondiale de la santé au Burkina (OMS) tout en félicitant cette initiative a réaffirmé la disponibilité de son organisation à soutenir le gouvernement dans sa lutte contre la pandémie.

Anaëlle K.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.