Elections apaisées au Burkina Faso : Le fichier électoral bientôt audité

0
47

A moins de deux mois des élections couplées au Burkina Faso, sur demande de l’opposition politique burkinabè pour des élections apaisées, le processus d’audit du fichier électoral a été lancé ce mardi 13 octobre 2020. L’objectif étant de parvenir à des élections transparentes, équitables dont les résultats seront non contestables par tous au soir du 22 novembre 2020.

C’était en présence du chef de file de l’opposition politique, du représentant de la majorité présidentielle, des experts chargés du dossier et du président de la CENI.

Les experts chargés d’auditer le fichier électoral burkinabè ont une semaine pour livrer les conclusions des travaux (au plus tard le 21 octobre), avant la sortie de la liste définitive des candidats (le 22 octobre) qui auront le droit de se présenter au marathon présidentiel.

Ce travail d’audit demandé par l’opposition a pour but de se rassurer de la fiabilité du fichier électoral, par le regard d’une tierce personne.

Toute chose qui doit renforcer la confiance des acteurs au processus électoral notamment les parties en compétition, gage de scrutins apaisés et acceptés par tous.

Selon le ministre de l’administration territoriale Siméon Sawadogo, l’audit va permettre non seulement de crédibiliser le fichier électoral, mais aussi d’aller aux élections avec la confiance qui sied.

Ainsi, cette initiative est soutenue par l’Union africaine, l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et l’Union européenne. La cérémonie de lancement de l’audit du fichier électoral montre déjà l’ambiance dans laquelle se préparent les présentes élections, a indiqué le président de la CENI Ahmed Newton Barry.

Le comité constitué pour la circonstance compte 22 personnes qui vont travailler en conclave, à partir de ce 13 octobre jusqu’au 20, afin de remettre le rapport le 21, signé par toutes les parties prenantes. Les experts disent donc compter sur la CENI, pour ce qui est de la production de tous les documents dont ils ont besoin pour travailler, et de l’accès à toutes les données.

C’est avec satisfaction que le chef de file de l’opposition politique Zéphirin Diabré et le représentant de l’alliance de la majorité présidentielle Me Bénéwendé Stanislas Sankara, ont tous signé le document, qui établit clairement la mission confiée à l’équipe des experts.

Boubié Koné

Faso amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.