Ministère de la Justice garde des sceaux: Désormais Victoria Ouédraogo aux commandes

0
136

La ministre de la Justice et de la promotion civique, garde  des sceaux Victoria Ouédraogo/Kibora a été installée le jeudi 14 janvier 2021 dans ses fonctions. Connaissant l’enjeu du secteur de la justice dans le processus du développement du Burkina, elle compte mettre l’accent sur le dialogue afin de relever le défi, celui d’une justice équitable pour tous les burkinabè . De nombreux dossiers pendants attendent traitement au sein du ministère de la justice. Il s’agit entre autres de ceux de Thomas Sankara, de Dabo Boukari, de Norbert Zongo, des crimes de Yirgou. 

La nouvelle ministre de la justice Victoria Ouédraogo/Kibora a conscience des enjeux liés au traitement de ces dossiers.  Au cours de la cérémonie officielle de son installation, Victoria Ouédraogo/Kibora a rassuré qu’elle travaillera en collaboration avec l’ensemble des acteurs pour une justice plus équitable.

Pour le deuxième et dernier  mandat de Rock Kaboré, dame Ouédraogo aura la tâche supplémentaire de s’occuper des questions liées à la promotion civique. S’agissant des problèmes que connaît le ministre sortant René Bagoro et certains acteurs de la justice notamment les magistrats et les gardes de sécurité pénitentiaire,

Victoria Ouédraogo/Kibora compte prioriser le dialogue pour des relations apaisées entre ces acteurs.  » Je vais prendre le temps de rencontrer tous les acteurs individuellement et échanger avec eux pour comprendre les difficultés afin de dégager des solutions idoines » a-t-elle déclaré.

Dans son allocution, Réné Bagoro ministre sortant, dit ne pas douter des compétences de dame Ouédraogo à relever les défis du département.

Après avoir listé certains acquis de sa gestion durant son séjour à la tête du ministère qu’il a eu « la chance de gérer »  au cours du premier mandat de Roch Kaboré, René Bagoro a appelé ses désormais anciens collaborateurs à bien travailler avec le nouveau ministre pour le renforcement des acquis et pour relever les nouveaux défis du département.

Nommée par décret n°2021-0002/PRES/PM portant composition du gouvernement, la ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des sceaux, est magistrate de grade exceptionnel, 6e échelon et occupait le poste de Secrétaire permanente du Conseil supérieur de la magistrature (SP/CSM).

Anaëlle K.

Faso amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.