Éducation nationale: plus de 84% du programme scolaire exécuté(conseil des ministres du 24 mai 2021)

0
115

Lundi 24 mai 2021

Le Conseil des ministres du lundi 24 mai 2 021, s’est tenu  sous la présidence du chef de l’Etat, SEM Roch Marc Christian KABORE.  À l’issue du Conseil, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Ousseni TAMBOURA a fait le point de certains dossiers inscrits à l’ordre du jour :

◾Le Conseil des ministres a approuvé la création d’un Conseil national d’orientation et de suivi de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale. Ce conseil sera présidé par le Premier Ministre avec des vices présidents qui seront issus des autorités morales du pays. Il est habilité à donner des avis sur les sujets liés à la réconciliation nationale ; à faire des orientations pour l’organisation et la tenue du forum de la réconciliation nationale et la cohésion sociale ;

◾L’adoption d’un décret portant procédure de recrutement du Contrôleur d’Etat et d’un autre relatif à l’organisation et le fonctionnement de l’Autorité Supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption (ASCE-LC).
Par ailleurs, un troisième décret relatif au Répertoire Inter-Métiers de la famille de la communication et des métiers de la culture a été adopté.

◾Les condoléances du gouvernement à la famille de l’élève décédé au cours des violentes manifestations contre les réformes dans le secteur de l’éducation.

Toutefois, le gouvernement a rappelé que la fermeté sera de mise contre tout acte qui porterait atteinte à l’ordre public et à la quiétude des populations.

◾Ci-dessous, un état des lieux des évaluations dans les établissements scolaires :
– Dans la Boucle du Mouhoun : 11 établissements/407, n’avaient pas fait les évaluations du dernier trimestre.
– Dans les Cascades : 58/180 établissements ne sont pas dans les délais du troisième trimestre
– Dans la région du centre : 21 /1033 établissements n’avaient pas fait les évaluations du dernier trimestre.
– Dans les hauts Bassins : 1 seul établissement sur 515 n’avait pas pu dérouler le calendrier du troisième trimestre
– Au total sur 4453 établissements répartis sur l’ensemble du territoire national, 697 établissements n’ont pas fait les évaluations du troisième trimestre, soit un taux de déroulement du programme scolaire estimé à 84,37%.

◾Au regard ces données, le Conseil a autorisé les décisions suivantes :
– Il s’agit pour l’achèvement de l’année scolaire de faire en sorte que les établissements qui ont réalisé toutes les évaluations puissent tenir leur conseil afin de libérer les classes intermédiaires
– Pour les établissements n’ayant pas réalisé toutes les évaluations, il s’agit de poursuivre les activités pédagogiques jusqu’à la fin des cours fixés au 17 juin prochain aussi bien pour les classes intermédiaires que pour les classes d’examens.

◾Le Lycée Philip Zinda Kaboré ayant subi des dégâts, suite aux manifestations, reste fermé.

DCPM/MCRP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.