Baccalauréat session 2021au Burkina : 154 775 candidats sont en composition

0
140
Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation Alkassoum Maïga a donné le top départ de la composition de l’examen du Baccalauréat ce jeudi 8 juillet 2021 dans la région du plateau central. C’était en présence des autorités administratives du plateau central, du ministre de l’Éducation nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales Stanislas Ouaro et de la gouverneur de la région Fatoumata Nana/Benon.

L’heure de la composition de l’examen du Baccalauréat session 2021 a sonné pour les candidats. Ce sont au total 154 775 candidats qui sont en composition ce jeudi 8 juillet 2021 sur tout l’étendue du territoire nationale.
Le lancement officiel a été donné au Lycée Bassy de Ziniaré, région du plateau central par le ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche scientifique et de l’innovation Alkassoum Maïga en présence de autorités administratives.

Le ministre Alkassoum Maïga

Ces candidats sont répartis dans 331 centres d’examens avec 579 jurys. Selon le ministre Alkassoum Maïga, il y a eu une augmentation de près de 23% par rapport à l’examen du BAC 2020. « Ce qui nous amène à ajouter plus de 100 jurys a-t-il indiqué. En terme de mobilisation de ressources, ce sont 52 000 acteurs engagés et une somme de 6 milliards de francs CFA.

Il faut noter que le Burkina Faso est en train d’aller progressivement vers la parité du genre.  » Cette année, les candidates au Baccalauréat sont autour de 40, 67%. Nous pensons que d’ici deux ou trois ans, nous allons avoir plus de filles que de garçons pour le BAC, ce qui va inverser la tendance dans les universités « , s’est réjoui le ministre Maïga.

Pour lui, le pays des hommes intègres va bientôt gagner le pari de faire en sorte que tout le monde soit éduqué au niveau supérieur avec les mêmes chances.

Pour ce qui est des enfants des personnes déplacées en raison de la situation sécuritaire que connaît le pays, le ministre Alkassoum Maïga a expliqué que des dispositions ont été prises pour qu’ils soient intégrés dans les écoles des zones d’accueilles.

Tout en espérant un taux de succès satisfaisant, il a souhaité un bel examen à tous les candidats du BAC session 2021.
Du reste les résultats du 1er tour sont attendus le 16 juillet prochain.

Jeanne Laya/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.