CENI: Newton Ahmed Barry passe le témoin à Elysée Ouédraogo

1
203

Elu le 29 juillet dernier, le nouveau président de la CENI a pris fonction ce lundi matin 2 août 2021 à Ouagadougou. La passation de charge a donné l’occasion de jeter un regard sur le bilan du président sortant et d’appréhender les défis du nouveau. Le nouveau président Elysée Ouédraogo a rendu hommage à Newton Ahmed Barry pour avoir relever le défi du double scrutin de novembre dernier malgré les contextes sécuritaires et sanitaires

Newton Ahmed Barry, le président sortant dresse un bilan satisfaisant

Le nouveau président de la CENI, Elysée Ouédraogo a été officiellement installé dans ses nouvelles fonctions ce lundi matin. Avant que son prédécesseur, Newton Ahmed Barry, lui passe le témoin, il a dressé le bilan des cinq années passées à la tête de l’institution.

Du point de vue institutionnel, Newton Ahmed Barry a laissé entendre qu’il laisse au nouveau président et son équipe en héritage, une CENI qui a maintenu et renforcé la tradition des élections où les vaincus vont féliciter le vainqueur.  « Après les résultats du double scrutin du 22 novembre 2020, tous les challengers du président Roch Marc Kaboré, sans exception, sont allés le féliciter. Mieux, nous avons pour la première fois, vu un challenger farouche rejoindre le vainqueur et sa majorité. C’est une première au Burkina et en Afrique » a clamé le président sortant. A l’en croire, malgré le contexte particulièrement difficile à cause du terrorisme et de la Covid-19 tout s’est bien passé.

A lire aussi: https://www.fasoamazone.net/2021/07/30/ceni-elysee-ouedraogo-est-le-nouveau-patron/

Elysée Ouédraogo, le nouveau président de le CENI

En terme de ressources financières, 275 millions f CFA, hors budget de fonctionnement est laissé à la nouvelle équipe, pour faciliter leur déploiement rapide, au regard des urgences à affronter pour être au rendez-vous du 22 mai 2022. « Ces ressources nous les avons obtenues de la CEDEAO et nous les avons réservées aux municipales » a précisé M. Barry.

A la suite du président sortant, Elysée Ouédraogo, à l’entame de son allocution a remercié les entités qui l’on mandaté pour être président de la commission.  «  Vous avez porté votre choix sur ma personne pour prendre en charge la gestion de l’organisation des élections dans notre pays pour les cinq prochaines années » a-t-il dit. Quant à l’organisation des élections à venir, le peuple burkinabè veut des élections réussies et cela relève d’un véritable challenge,  a laissé entendre Elysée Ouédraogo.

Pour faire face aux défis, il compte sur la franche collaboration du personnel technique et administratif dont les compétences et les mérites ne sont plus à démontrer.

Mami O.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.