Burkina/Politique: Alassane Bala Sakandé prend les rênes du MPP

1
129

 26 septembre 2021

Alassane Bala Sakandé est le nouveau président du Mouvement pour le Peuple et le Progrès( MPP) depuis ce dimanche 26 septembre 2021, à l’issue  du congrès des 25 et 26 septembre 2021. C’est  un bureau fort de 95 membres, dont 5 Vices  présidents dont une femme, Madame Marie Hélène Ilboudo/ Marshal.

Il succède à Simon Compaore qui sera élevé au rang de président d’honneur du parti à la demande spéciale du Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Les 5 Vice-présidents sont:

1. Clément Sawadogo,
2. Salifo Tiemtoré,
3. Marie Hélène Laurence Ilboudo/ Marchal,
4. Stanislas Ouaro
5. Moussa Boly

BRÈVE PRÉSENTATION DU  PARCOURS TOUT NOUVEAU PRÉSIDENT DU MPP, Alassane Bala SAKANDÉ

Alassane Bala Sakandé, né le 21 août 1969 à Ouagadougou dans la province du Kadiogo, est un homme d’État burkinabè, président de l’Assemblée nationale depuis septembre 2017.

De janvier 2016 à septembre 2017, il est président du groupe parlementaire MPP. Il est marié et père de deux enfants.

Alassane Bala Sakandé a fait ses études primaires et secondaires successivement à Nobili dans la province du Bazèga et Ouahigouya dans la province du Yatenga. Il a poursuivi ses études universitaires à Ouagadougou et en France. Il est titulaire d’un Baccalauréat série D, d’un DUT en finances comptabilité, d’un MASTER en administration des affaires mention Affaires Internationales de l’Université de Ouagadougou & Université Jean Moulin Lyon 3 et d’un diplôme de conseiller commercial de Banque (DCCB) du Centre de formation des banques et établissements financiers du Burkina Faso.

Il travaille à partir de janvier 1995, à la Banque Internationale du Burkina (BIB) devenu United Bank for Africa où il occupe successivement plusieurs responsabilités. Chef de département commercial, chef de département relations extérieures, chef de département secteur public, et chef de département moyens généraux jusqu’en 2015.

Il est élu conseiller municipal de la ville de Ouagadougou en 1995. Il s’oppose au projet de modification de l’article 37 de la Constitution et à la mauvaise gestion des affaires publiques par le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP).

En janvier 2014, avec la création du Mouvement du peuple pour le progrès où Il occupe le poste de secrétaire chargé des structures géographiques au bureau exécutif national. Nommé directeur national adjoint de campagne MPP aux élections couplées présidentielle et législatives du 29 novembre 2015, son parti obtient 55 députés sur 127 sièges à pourvoir. Il est élu député à l’Assemblée nationale sur la liste du Kadiogo. Il devient le secrétaire adjoint du bureau exécutif national du MPP à l’issue du deuxième congrès de mars 2017.

Irène Soulama

fasoamazone.net

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.