Conférence internationale Sciences et diplomatie : conférence de presse inaugurale, l’énergie, à l’agriculture, à l’intelligence artificielle, à l’environnement et à l’insécurité.

0
36

(Ouagadougou, 12 octobre 2021).

Le comité national d’organisation de la Conférence internationale sur les sciences et la diplomatie a animé  le12 octobre 2021 une conférence de presse pour annoncer l’évènement et échanger avec les journalistes sur les grands enjeux de la conférence internationale.

Les journalistes

Pour le président du Comité national d’organisation, Bissiri Sirima, cette conférence qui se tient du 29 novembre au 1er décembre 2021 sous le thème « Nexus sciences et diplomatie : accélérer la transformation de l’Afrique par l’innovation technologique », est une initiative du président du Faso, appuyée par Dr Lassina Zerbo, Secrétaire exécutif émérite de l’Organisation du traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE).

Dr Lassina ZERBO, et Bissiri SIRIMA

Cette conférence, qui va drainer 500 invités en présentiel ainsi que des intervenants en ligne, est une belle initiative, selon le président du comité scientifique de la conférence, Dr Lassina Zerbo, par ailleurs co-président du comité national d’organisation.

Dr Lassina Zerbo

« Il est important que nous amenions les scientifiques qui sont mondialement reconnus, qu’ils soient au Burkina ou ailleurs, à s’asseoir sur la même table avec ceux qui font et prennent les décisions.

Il faut faire en sorte qu’il y ait un lien étroit entre la communauté scientifique et la communauté diplomatique pour amener à prendre des décisions adéquates pour faire face aux problèmes nationaux », a indiqué Dr Lassina Zerbo.

Il s’agit, selon lui, de promouvoir une compétitivité nationale et faciliter des réponses multilatérales aux défis auxquels sont confrontés les Etats africains, comme les questions liées à l’eau, à la santé, à l’énergie, à l’agriculture, à l’intelligence artificielle, à l’environnement et à l’insécurité.

« Relever les défis du Sahel et de l’Afrique avec la science, l’innovation et la diplomatie ; amener la science à servir aux politiques de décisions par la diplomatie et la négociation, la science offre le cadre et la diplomatie offre les méthodes », a ajouté Dr Zerbo.

Mme Josiane Yaguibou, membre du comité national d’organisation et Représentante résidente de l’UNFPA au Togo, a salué cette initiative du chef de l’Etat sur un thème digne d’intérêt. Elle a invité la gent féminine à s’intéresser plus à la science et à l’innovation pour être aussi des véritables actrices de la transformation de l’Afrique par l’innovation technologique.

Cette conférence de presse s’est tenue aussi bien en présentiel qu’en ligne pour permettre une participation plus large.

Direction de la communication de la présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.