27è édition du FESPACO : le Président du Faso donne le clap départ

0
91

La cérémonie officielle d’ouverture du Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), a eu lieu le samedi 16 octobre 2021 au Palais de sport de Ouaga 2000. Pendant une semaine, la capitale du Burkina Faso vivra les festivités du cinéma africain. Le président du Faso Roch Marc Christian KABORE, les ministres en charge de la culture du Burkina Faso, du Mali, du Chad et une forte délégation du Sénégal conduite par le ministre de la culture et de la communication étaient présent à cette ouverture du FESPACO 2021.

Le Palais de Sport de Ouaga 2000 a refusé du monde le samedi 16 octobre 2021. En face du public, le Président du Faso Roch Marc Christian KABORE a donné le top départ de l’édition 2021 de la biennale du Cinéma africain.

La cérémonie d’ouverture de cette 27è édition a été marquée par des prestations d’artistes musiciens, des danseurs, des comédiens, des humoristes. Les artistes qui ont pris en haleine le public sont entre autre Amzy, Awa Boussim, Souké et Siriki, Nourat, Malika la slameuse, Smokey et Didier Awadi du Sénégal et Iron BB, l’homme le plus fort du monde.

« Cinémas d’Afrique et de la diaspora : nouveau regard, nouveaux défis ». C’est sous ce thème que se tient le FESPACO 2021 qui a enregistré 23

9 films en compétition.

Pendant une semaine, il y aura des projections de films, le Marché International du Cinéma et de l’audiovisuel Africain (MICA), des rencontres professionnelles entre les cinéastes, la rue marchande, les plateaux artistiques, etc.
Le ministre en charge de la culture et de la communication du Sénégal Abdoulaye DIOP a remercié les autorités du Burkina Faso pour l’honneur  accordé au pays de la Térenga et a souhaité plein succès au FESPACO 2021. « A l’occasion du festi-d ’or 2021, nous allons participer pleinement avec nos 19 films  sélectionnés dont 14 pour la compétition officielle avec nos artistes (…) des intellectuels et avec d’autres de la communauté du cinéma sénégalais », s’est réjoui le ministre en charge de la culture et de la communication du Sénégal Abdoulaye DIOP.  Pour lui,  le cinéma sénégalais est présent au Burkina depuis SEMBENE Ousmane.

Le ministre de la culture des Arts et Tourisme Elise Foniyama ILBOUDO/THIOMBIANO, a rendu hommage et a reconnu le mérite de l’ensemble des artistes d’ici et d’ailleurs, à l’ensemble des cinéastes engagés pour la cause du 7è art et aussi à tous ceux qui contribuent à faire rayonner le cinéma africain à travers le monde. « Le cinéma fédère les peuples, véhicule et maintient notre culture à travers le temps et l’espace, favorise notre résilience et contribue à notre vivre ensemble dans un monde en proie à l’extrémisme violent », a-t-elle affirmé.

Le président du comité d’organisation , monsieur Salifou TAÏTA,  remercié le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme pour la confiance placée en lui et a salué l’implication effective de la république du Sénégal, pays d’invité d’honneur dans l’organisation de cette 27è édition. « Pendant une semaine, les films africains et de la diaspora seront projetés au

Fatimata BEDSA, festivalière

grand bonheur des populations, des festivaliers et des professionnels du 7è art », a-t-il indiqué.

 

Il a invité tous les festivaliers à respecter les mesures barrières édictées par la commission santé car le contexte sanitaire dû à la maladie à coronavirus oblige. « Le comité d’organisation a bien voulu mettre en place un centre de vaccination gratuit et volontaire à tous les festivaliers », a fait savoir le président du comité d’organisation.
« Cette ouverture du FESPACO a été merveilleux. J’ai beaucoup aimé les chorégraphiés », a dit BEDSA Fatimata.

Bienvenue KABORE

Bienvenue KABORE étudiante en communication ne dira pas le contraire « Il y a eu de belles choses. Les artistes nous ont fait vivre de très beaux moments avec des chorégraphies.

Malika la slameuse a encouragé les FDS à persévérer et ne pas avoir peur, cela m’a beaucoup touché », s’est réjouie Bienvenue KABORE.

Finney Wend-Pagnagdé OUEDRAOGO, festivalier

Pour Finney Wend-Pagnagdé OUEDRAOGO, le FESPACO 2021 débute très bien. « Nous aurons de très bons films qui seront en compétition.

 

Nous les amateurs aussi avons confectionné des films pour soutenir le FESPACO », a-t-il fait savoir.

 

Jeanne Z. LAYA/Faso Amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.