DISCOURS INTRODUCTIF DE SON EXCELLENCE MONSIEUR ROCH MARC CHRISTIAN KABORE, PRÉSIDENT DU FASO À L’OCCASION DE LA VISITE D’AMITIÉ ET DE TRAVAIL DE SON EXCELLENCE MONSIEUR MOHAMED BAZOUM, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU NIGER

0
50

Ouagadougou, le 18 octobre 2021

Excellence Monsieur le Président et Cher Frère
Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement du Burkina Faso
Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement de la République du Niger

Monsieur le Président et Cher Frère,
Je voudrais, avant tout propos, vous réitérer mes souhaits de Bienvenue au Burkina Faso à vous-même et à l’ensemble de la délégation qui vous accompagne.

En effectuant le déplacement de Ouagadougou pour cette visite d’amitié et de travail, vous témoignez là de l’intérêt que vous accordez aux relations de coopération qui lient nos deux pays.

Je voudrais, en retour, vous exprimer, ma profonde gratitude, ainsi que celles du Gouvernement et du peuple Burkinabè, pour votre présence au pays des Hommes intègres et pour votre foi en une coopération étroite et fructueuse entre nos deux Etats.

Qu’il me soit permis, de vous traduire, une fois de plus, mes vives et chaleureuses félicitations pour votre brillante élection lors des dernières élections présidentielle et législatives de votre pays.

Cette marque de confiance du peuple nigérien vient témoigner de vos valeurs d’homme d’Etat et de leader à même de conduire ce beau pays multiculturel qu’est le Niger vers un développement socio-économique radieux.

La tenue réussie de ces élections couplées est également la preuve de la maturité du peuple nigérien et par la même occasion, inscrit la République du Niger comme un modèle en matière de gouvernance démocratique.

Tout en vous assurant de l’amitié qui existe entre nos deux peuples, je voudrais vous renouveler ma disponibilité à renforcer la coopération entre nos deux pays.

Monsieur le Président et Cher Frère

Les relations étroites qu’entretiennent nos deux Gouvernements sont à l’image de la communauté de destin qui lie nos deux peuples depuis de longues années. On peut dire sans se tromper que la coopération entre le Burkina Faso et la République du Niger s’est bonifiée avec le temps au regard des nombreux domaines qu’elle couvre.

C’est pourquoi cette visite d’amitié et de travail doit être une opportunité de consolider les acquis et d’ouvrir d’autres perspectives.

Un des axes de coopération qu’il faut renforcer reste la question sécuritaire.
Nous devons plus que jamais approfondir les synergies d’actions et mutualiser davantage nos efforts et nos forces en vue de vaincre le terrorisme à nos frontières communes.

Monsieur le président et Cher Frère

Le Burkina Faso et la République du Niger partagent, au plan international, les mêmes préoccupations face aux grandes questions sous-régionales et internationales de l’heure telles que la gouvernance mondiale, la paix et la sécurité internationales, ainsi que la lutte contre le terrorisme.

Il conviendrait d’examiner ensemble notre coopération au sein des instances de lutte contre le terrorisme et de promotion de développement.

Je voudrais insister sur la nécessité de tenir régulièrement les commissions mixtes qui permettent de suivre nos décisions et constituent un cadre d’approfondissement du champ des relations entre nos deux pays.

Je fonde l’espoir que cette opportunité d’échanges entre nos deux Etats constituera une étape supplémentaire dans la conduite de la coopération entre la République du Niger et le Burkina Faso pour le bonheur de nos peuples respectifs.

Vive l’amitié et la fraternité entre la République du Niger et le Burkina Faso !
Vive la coopération entre nos deux pays
Je vous remercie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.