Visite d’amitié et de travail du président nigérien : séance de travail entre les deux délégations

0
53

(Ouagadougou, 18 octobre 2021).

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et son homologue nigérien, Mohamed Bazoum ont entamé ce matin, après leur tête-à-tête, une séance de travail avec leurs délégations respectives.

Séance de travail

Dans son mot de bienvenue, le président du Faso a salué les bonnes relations de coopération qui ont toujours existé entre le Burkina Faso et le Niger. « En effectuant cette visite d’amitié et de travail, vous témoignez là de l’intérêt que vous accordez à la coopération qui lie nos deux pays », a indiqué Roch Marc Christian Kaboré.

Roch Marc Christian  KABORÉ, président du Burkina Faso

Tout en félicitant Mohamed Bazoum pour son élection à la magistrature suprême de la République du Niger, le président du Faso a indiqué sa disponibilité à travailler au renforcement de la coopération entre les deux pays. « Les relations étroites qu’entretiennent nos deux gouvernements sont à l’image de la communauté de destin qui lie nos deux peuples depuis de longues années », a ajouté le président du Faso.
Pour le président Kaboré, il est plus que nécessaire et urgent pour les deux pays de conjuguer leurs efforts dans la lutte contre l’hydre terroriste. « Un des axes de coopération qu’il faut renforcer reste la question sécuritaire. Nous devons plus que jamais approfondir les synergies d’actions et mutualiser davantage nos efforts et nos forces en vue de vaincre le terrorisme à nos frontières communes », a affirmé le président du Faso.

Mohamed BAZOUM, président du Niger

Le président nigérien, Mohamed Bazoum, a salué la qualité de l’accueil à lui réservé et à sa délégation depuis leur arrivée à Ouagadougou. Pour lui, il est grand temps que le Burkina Faso et le Niger se donnent la main « pour faire face à tous les défis auxquels nous sommes confrontés, et en particulier le terrorisme ».

La séance de travail

Il a indiqué que « la zone des deux frontières est une zone particulièrement animée ces derniers temps par des groupes terroristes en manque de base dans cet espace, et je pense qu’il est plus que jamais dans notre intérêt, que nous mutualisions nos moyens et que nous engagions une action décisive pour les empêcher de disposer de ces bases ».

La coopération entre le Niger et le Burkina Faso va au delà de l’engagement solidaire des deux pays dans la lutte contre le terrorisme, a également déclaré
le président Bazoum, qui a souhaité le raffermissement des relations bilatérales dans d’autres domaines de coopération.

Direction de la communication de la présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.