Burkina: Compétitions féminines internationales  au Tour du Faso,  une première  dans l’histoire. Conseiller Colette OUEDRAOGO

0
206

Pour une première au Burkina Faso, l’inscription de compéôtitions feminines à la 33 ème édition du Tour du Faso 2021 prévue du 29 octobre au 07 novembre 2021 est une réalité. À un mois  (le 29 septembre 2021), de cette compétition internationale au Burkina Faso, pour en savoir davantage, nous avons rencontré madame Colette OUEDRAOGO, Conseiller Technique du Ministre des Sports et des Loisirs(MSL), une cheville ouvrière de cette gigantesque compétition. Elle a bien voulu se prêter aux questions de votre quotidien en ligne Faso Amazone.net, le mardi 29 septembre 2021.

Faso Amazone.net : Bonjour madame OUEDRAOGO, svp pouvez-vous vous présenter à nos chers(es) lecteurs(ices) ?

Mme OUEDRAOGO. : Vous avez déjà dit mes identités !  Madame Colette OUEDRAOGO est Conseiller technique du Ministre des Sports et des Loisirs(MSL), Déléguée Nationale volet « sport » du Groupe de Travail Consultatif Femmes « GTCF » de la CONFEJES pour la promotion de la participation des Jeunes filles et des Femmes aux activités de Jeunesse et de Sport au Burkina. Vice-présidente de l’Association GTCF/Burkina et aussi Ambassadrice de paix.

Faso Amazone.net : Pour la première fois dans lhistoire du Burkina Faso, des compétitions de cyclismes féminins sont inscrites à la 33 è édition du Tour du Faso 2021, étant la Conseillère du ministre des sports et Loisirs et Déléguée Nationale Sport du Groupe de Travail GTCF/CONFEJES, quels sont les sentiments qui vous animent ?

Mme Ouédraogo. J’ai un sentiment de gratitude et de reconnaissance à l’égard du gouvernement du Burkina Faso particulièrement à l’endroit de mon ministre, Monsieur Marie André Dominique NANA Ministre des Sports et des Loisirs pour sa vision et de ce fait a permis l’inscription de compétitions de cyclismes féminins au Tour du Faso. 31/10/2021.

Je vois cette inscription comme une reconnaissance faite à l’endroit du GTCF/ Burkina qui depuis plus de 17 ans, s’est investit pour la prise en compte des femmes des filles, dans le domaine  du sport et du cyclisme en paticulier qui est un domaine exclusivement masculin au Burkina Faso.

Nous vivons cela comme un objectif atteint, comme un couronnement, une décoration de nos efforts.  Aussi, au nom des acteurs du sport féminin nous leur témoignons notre gratitude.

Faso Amazone. net : jour j -29 êtes- vous  fin prêtes ?, quel est le degré de l’organisation à votre niveau ?.

Mme Ouédraogo : nous sommes pratiquement prêtes à  80%, vu que c’est maintenant le fonds qui manque le moins ( rires… ). Mais le CNO est sur la mobilisation des fonds pour pouvoir réussir le tour du Faso.

Faso Amazone.net : En tant que Vice-président du GTCF/Burkina Déléguée nationale sport/ CONFEJES, et aussi Ambassadrice de paix vous vous investissez sur l’épanouissement, c’ est à dire dans la promotion des jeunes filles et femmes dans le milieu du sport et du cyclisme en particulier jusqu’ à ce jour les femmes et les filles sont – elles mobilisées comme vous voulez ?

Mme Ouédraogo : le Burkina Faso est  un pays très particulier dans la sous-région. Pendant que les autres cherchent à motiver les filles à monter sur un vélo, ici dès l’âge de 3 ans, on sait aller à vélo. Donc, avec cet engin, nous ne sommes plus dans le cadre de la motivation, mais  plutôt dans le cadre de l’initiation à la compétition.

Quand on organise une compétition de vélo ordinaire à Ouagadougou et dans certaines parties du pays, il faut limiter le nombre, sinon plusieurs gens veulent y participer.
Si l’on regarde autour de nous, nous voyons qu’il n’y a pas de cérémonie sans compétition féminine  sur vélos ordinaires.

Notre association GTCF du Burkina s’investit à susciter chez les filles le désir de pratiquer le vélo de compétition.

Faso Amazone.net : Quel est le budget alloué à cette compétition international?

Mme Ouedraogo : Au départ notre budget avoisinait 14 millions, mais il a été pulvérisé au regard des opportunités qui nous ont été accordées par le Comité national d’organisation(CNO), et le Ministère du sport et des Loisirs(MSL).

Faso Amazone net:  Toute première expérience est quand même difficile à démarrer ?
Mme Ouedraogo:   Tout a fait et ….cette appréhension nous avait amené à programmer 3 compétitions qui se couraient toutes à Ouagadougou ( rires….), mais le Ministre des sports nous a recommandé de délocaliser afin de permettre aux populations des régions de découvrir le cyclisme féminin.
Nous espérons être à la hauteur pour que la confiance puisse être renouvelée.

Faso Amazone.net : Quel est le parcours de la caravane ?

Mme Ouedraogo : La caravane quittera Ouagadougou pour un criterium à Bobo-Dioulasso le 29 octobre 2021 , puis Dédougou le 30 octobre, Tenkodogo le 3 novembre et Ouagadougou le 7 novembre 2021.

Faso Amazone.net : Quelles sont les difficultés que vous rencontrées dans l’organisation des compétitions féminines au tour du Faso?

Mme Ouedraogo:  La grosse difficulté, cest la disponibilité des vélos pour les filles. Le vélo coûte très cher. Son entretien encore aussi onéreux comme si vous aviez une voiture,  les clubs féminins manquant de sponsors pour leur venir en aide, se réjouissent même de se voir donner les vieux vélos des hommes pour les filles. Cest ça notre souci premier, ensuite les difficultés financières incontournables.

Les competitions feminines sont venues à la derniere minutes se greffer au Tour du Faso. C’est une activite hors programme, Il n’y avait pas de ligne budgétaire prévue à cet effet. Ensuite les difficultés de collaboration. Vous savez que culturellement, les femmes ne sont pas admises dans les activités des hommes.

Les hommes n’aiment pas que les femmes « se mélangent à eux ». Nous avons été acceptées  alors, il faut savoir se contrôler, marcher comme sur des oeufs, tout en gardant le regard sur l’objectif commun.

Faso Amazone.net : Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confrontées par le GTCF/ Burkina?

Mme Ouédraogo : les difficultés sont d’ordre financier. Nous avions peu de sponsors et de partenaires.
Nous voudrions doter les clubs des vélos pour que les filles puissent s’ exprimer.

Awa BAMOGO, cest une fille hors catégorie avec les autres filles, son vélo est au-dessus des autres vélos, elle a le meilleur engin, si on arrivait à doter les clubs de vélo, je crois que ça peut aller.

Fasoamazone.net : Nous tirons vers la fin, avez-vous un appel à lancer ?

Mme Ouedraogo : Notre association le GTCF/ Burkina est dans le cyclisme féminin depuis 2004, nous sommes arrivées à une étape très très importante, ou le Gouvernement s’implique, la Fédération Burkina de Cyclisme à acceilli favorablement le projet et s’applique pour sa mise en oeuvre.  La Confédération Africaine de Cyclisme est informée de notre compétition. Voici autant de motifs d’honneur pour nous les femmes du Burkina Faso, et les promotrices du cyclisme en particulier.

A lire aussi

https://www.fasoamazone.net/2021/09/19/criterium-feminin-2021-du-gtcf-awa-bamogo-remporte-la-14e-edition/

Je voudrais donc réitérer notre gratitude au gouvernement du Burkina Faso et demander que ces efforts soient maintenus.

Nous souhaitons voir le cyclisme féminin à chaque tour du Faso. que ça ne soit pas une fois et puis c’est terminé!

Nous demandons aux décideurs de garder ce cadre jalousement pour le Burkina Faso.

Nous avions créé ce cadre et les autres pays ont applaudi en disant que «  le Burkina a encore innové ! «  Les journalistes de BBC ont dit que  » avec l’introduction des compétitions féminines, le tour du Faso prend une autre tournure » le Tour de France prévoit de ramener le Tour de France Féminin en 2022, enfin la CAC encourage les Fédérations nationales à  promouvoir le cyclisme féminin.
Si nous fermons ce cadre, il peut être récupéré par un autre pays et ça serait vraiment dommage pour le Burkina.

Nous demandons au gouvernement de soutenir cette compétition féminine au tour du Faso en prévoyant déjà une ligne budgétaire à cet effet pour 2022.

Faso Amazone.net:  Nous vous remerçions. Bon vent à vous.

Irène Soulama

Faso Amazone net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.