18è édition de la Semaine nationale de la citoyenneté (SENAC): C’est du 02 au 05 novembre 2021 sur la contribution du citoyen au processus de réconciliation

0
132
La ministre de la Justice, de la Citoyenneté et de la Promotion civique

 La 18ème édition de la Semaine nationale de la citoyenneté (SENAC),  se tiendra du 02 au 05 novembre  à Ouagadougou et dans l’ensemble des 13 régions du pays sous le thème: <<La contribution du citoyen au processus de réconciliation > >.  Placée sous le très haut patronage de son Excellence Monsieur le Président du Faso, Président du Conseil des Ministres.  À l’occasion un point de presse a été animé  le 25 octobre 2021, par la ministre de la Justice , des Droits humains et de la Promotion civique, madame Victoria OUEDRAOGO/ KIBORA,  ce 25 octobre 2021. 

Les femmes et hommes de médias

Dans quelques jours les populations du Burkina Faso et les Burkinabè de la diaspora seront appelés à magnifier en cœur la force des valeurs de la citoyenneté Burkinabè à l’occasion de la SENAC 2021. Sous le thème <<La contribution du citoyen au processus de réconciliation > >.

Pour madame la ministre en charge de la citoyennété, l’objectif visé à travers le choix de ce thème est de permettre aux populations de se réapproprier les valeurs de citoyenneté et de paix en vue de la consolidation de la cohésion sociale et le renforcement de l’unité nationale.

Au cours de ce point de presse, la  ministre a décliné  les  activités programmées  au cours de cette SENAC. Selon elle,  ces activités sont prévues pour atteindre les objectifs fixés pour la présente édition. Entre autres activités:

Une journée nationale du drapeau et des symboles du Faso, le mardi 02 novembre à 7h30 sur l’ensemble du territoire national.  C’est une journée dédiée aux symboles du Faso avec pour objectif de susciter une meilleure appropriation par les populations dans leurs différentes composantes, du message porté par ces symboles. Elle sera marquée par la montée des couleurs dans tous les départements ministériels et institutions, ainsi que dans les différents lieux publics, les missions diplomatiques et consulaires, dans les écoles et dans les universités, suivie d’un message des premières autorités de chaque structure sur le sens et la portée des couleurs nationales et des autres symboles de la nation.

Au-delà des services publics, chaque citoyen est appelé à marquer une halte ce jour à l’heure indiqué c’est-à-dire à 7h30 pour marquer sa solidarité au Faso.

Un dialogue intergénérationnel, le 03 novembre 2021 à partir de 14 heures dans la salle des spectacles du CENASA.
Il s’agit d’un cadre d’expression, de partage et de témoignage sur les bonnes pratiques citoyennes avec des personnes ressources modèles d’engagement citoyen.

Il a pour objectif d’amener les différentes couches sociales appartenant à différentes générations à échanger et à dégager des pistes de solutions pour une meilleure promotion des valeurs sociales burkinabè, socles du vivre ensemble de de la cohésion du peuple.

Le dialogue intergénérationnel réunira ainsi, autour d’une même table, des hommes de culture, des universitaires, des chefs coutumiers et religieux, des trésors humains vivants et des représentants des différentes couches sociales appartenant à différentes générations.

Le jeu concours sur le civisme dans les établissements post-primaires
Ce concours est organisé au profit des élèves des classes de 4ème de l’enseignement général et de 3ème année de l’enseignement technique.    Ce jeu concours a consisté en une composition sur table des élèves ciblés sur la base d’un questionnaire portant sur le civisme, la participation citoyenne, les valeurs et les symboles du Faso, les valeurs sociales burkinabè, la paix, le vivre-ensemble, les droits humains etc.

Le jeu concours a mobilisé mille cinq cent (1500) élèves des treize (13) régions à raison de deux-cent (200) participants pour les régions du Centre et des hauts-bassins et de cent (100) pour les autres régions.

Au terme de cette compétition, des prix seront attribués aux lauréats des treize (13) régions. Il s’agit de quarante-deux (42) prix au total à raison de trois (03) prix nationaux et trente- neuf (39) prix régionaux.

Ils seront faits ambassadeurs du civisme dans leurs régions respectives et seront mis à contribution dans le cadre des actions de sensibilisation sur le civisme et la citoyenneté.
Ce concours a été lancé le 16 octobre 2021,  passé en simultané dans toutes les régions.
Des jeux radiophoniques sur le civisme et la citoyenneté
Ils seront organisés du 02 au 04 novembre 2021, dans les treize (13) régions du Burkina à l’occasion de la SENAC en français et en langues nationales.

Ces jeux radiophoniques consistent en l’administration de questionnaires sur le civisme, les droits et devoirs du citoyen, les valeurs sociales burkinabè, à l’endroit des auditeurs.
L’objectif de cette activité est de favoriser une large diffusion des messages véhiculés au cours de la semaine au niveau des populations à la base.

Des conférences dans les écoles, universités et centres de formations professionnelles, le 04 novembre 2021
Ces conférences seront organisées au profit des élèves et des étudiants dans les treize (13) régions. Elles ont pour objectifs de promouvoir le civisme et des comportements exemplaires auprès des élèves et étudiants et de susciter en eux le respect et la valorisation des symboles et institutions de la nation.

Une caravane sur le civisme dans les marchés et yaars du 02 au 04 novembre 2021
La caravane est un moyen efficace pour toucher un grand nombre de personnes. Elle offre l’occasion aux animateurs et au public d’échanger suivant des canaux de communication adaptés et accessibles à tous.

La caravane sera organisée au profit des acteurs du secteur informel, notamment les commerçants et les populations riveraines.
Cette caravane vise à promouvoir les bonnes pratiques citoyennes pour la préservation de la paix.

Un prix de l’arrondissement le plus éco-citoyen de la Commune de Ouagadougou
Ce prix qui est organisé au profit des douze arrondissements de la Commune de Ouagadougou vise à susciter le renforcement la culture de l’éco-citoyenneté au sein des arrondissements.

Il prend en compte les domaines de l’assainissement, des actions de salubrité et des actions de sensibilisation, de formation et d’information des citoyens en matière de civisme et de citoyenneté.

Cette activité est organisée  en collaboration avec la Mairie centrale de Ouagadougou. Il a été lancé, le mercredi 20 octobre 2021.

Selon madame la Ministre Victoria Ouedraogo, le clou des activités interviendra le vendredi 05 novembre 2021,  à partir de 14 heures.

En rappel, la SENAC est organisée chaque année, depuis 2004, par le ministère en charge des droits humains et de la promotion civique. Elle a été institutionnalisée en 2017 à travers le décret n°2017-1052/PRES/PM/MJDHPC/MENA/MINEFID du 7 novembre 2017.

Par cet acte, le Gouvernement réaffirme son engagement à bâtir le développement économique et social du pays, sur le socle de l’engagement citoyen constructif de ses filles et de ses fils.

La SENAC sert de cadre de sensibilisation des populations, dans toutes leurs composantes et ce, sur l’ensemble du territoire national, sur la nécessaire conciliation de l’exercice des droits avec l’observance des devoirs vis-à-vis des autres citoyens et de la nation.

Ces dernières années, l’organisation de la SENAC intervient dans un contexte marqué par la recrudescence des actes d’incivisme et de violence dont la manifestation la plus subversive se traduit par les actes de radicalisation et les attaques terroristes.

« La réconciliation des cœurs que nous appelons tous, de tous nos vœux comme une condition sine qua non au renforcement de l’unité d’actions pour faire face aux défis sécuritaires, économiques et sociaux actuels, ne peut être effective sans une appropriation par tous des valeurs de civisme et de citoyenneté », a indiqué madame la ministre.

Le Ministère de la justice des droits humains et de la promotion civique voudrait ainsi, amené l’ensemble de la population à prendre conscience de l’importance de leur pleine adhésion et de leur nécessaire contribution au processus de réconciliation nationale.
Conformément à l’article 8 du décret qui l’institutionnalise, la SENAC 2021.

Irène Soulama

Faso Amazone net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.