Burkina : AMR outille des journalistes sur la manipulation du Web social

0
187

L’Association Monde Rural (AMR) organise du 3 au 5 novembre 2021 à Ouagadougou, une session de formation en faveur d’une trentaine de  jeunes filles journalistes sur la manipulation des données sur les réseaux sociaux.  Pendant trois jours, ces jeunes filles seront outillées sur l’usage des différents réseaux sociaux qui existent ainsi que sur les avantages et les risques liés à ces réseaux.

Dans le cadre de la mise en œuvre de son projet de valorisation des opinions des femmes leaders marginalisées à travers l’expression écrite et numérique pour un gouvernement ouvert, l’Association Monde Rural (AMR) offre du 3 au 5 novembre 2021, des formations au profit des jeunes filles journalistes et des femmes leaders issues du monde associatif, pour renforcer leur capacité en matière du Web social.

Nadège KABRÉ,  membre de l’AMR

Selon Nadège KABRE membre de l’AMR, le gouvernement ouvert passe également par la technologie. « L’idée pour nous, c’est de renforcer les capacités des femmes et des jeunes filles à l’utilisation des réseaux sociaux afin qu’elles puissent par le moyen des menu-réseaux ou de blog, participer à la diffusion de l’information utile aux citoyens », a-t-elle expliqué.

Une soixantaine de jeunes filles issues de la presse seront outillées sur l’usage des différents réseaux sociaux qui existent, s’approprier leur fonctionnalité et prendre en compte les risques liés à ces réseaux sociaux.

En rappel, l’AMR est une structure de la société civile burkinabè à but non lucratif. Son objectif est de contribuer à améliorer les conditions d’existence des populations et de leur milieu de vie, à promouvoir et défendre les droits humains et les libertés humaines, à promouvoir la décentralisation et la bonne gouvernance.

Zonouhan LAYA

Faso Amazone.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.