UACO 2021 : environ 1000 professionnels de la communication mobilisés

0
100
La 12e édition des Universités Africaines de la Communication de Ouagadougou (UACO) a ouvert ses portes le 25 novembre 2021 à Ouagadougou. Présidé par le premier ministre Christophe Joseph Marie DABIRE, cette édition des UACO a réuni environ 1000 chercheurs et spécialistes de l’information et de la communication.

« Les responsabilités des acteurs de l’information et de la communication en contexte de défis sécuritaires et sanitaires en Afrique ». C’est sous ce thème que tient l’édition 2021 des UACO. Un thème qui s’inscrit dans la perspective de permettre aux professionnels des médias de maitriser l’exploitation des outils de l’information et de la communication tout en minimisant leurs revers et les dangers.

Du 25 au 27 novembre 2021, les participants vont se plancher sur ce thème à travers trois axes de recherche et de discussion. Il est également prévu des ateliers qui permettront une mise en dialogue des acteurs, journalistes, cyberactivistes entre autres, qui vont discuter avec les régulateurs du domaine de la communication sur la question de savoir comment informer, comment communiquer et comment gouverner dans ce contexte.

Ousseni TAMBOURA, ministre en charge de la communication

En effet, depuis l’avènement de l’internet et les nouvelles technologies, l’on assiste à une surproduction de l’information et de pollution par l’information. Une situation qui, selon le ministre en charge de la communication Osseni TAMBOURA peut installer la psychose au sein de la population ainsi que le sentiment d’impuissance de l’Etat. « Il est claire que sans discernement et sans responsabilité, des abus de la liberté d’expression peuvent semer la psychose et servir à contrario la cause et le prosélytisme terroristes », a-t-il indiqué. Pour lui, les abus de la communication peuvent s’avérer autant totalitaires que déstabilisateurs surtout pour des Etats aussi fragiles comme les pays du Sahel.

C’est pourquoi, il est important de trouver des réponses à cette question en vue de préserver les acquis de la liberté d’expression et profiter des énormes opportunités des nouvelles technologies de l’information et de la communication tout en se protégeant des menaces dont elles sont porteuses.

Les UACO se veulent donc un cadre international d’échanges et de partages d’expériences regroupant des experts et des professionnels de l’information et de la communication autour des enjeux et des défis du secteur.

Premier ministre Christophe Joseph Marie DABIRE par ailleurs patron des UACO 2021

Selon le premier ministre Christoph Joseph Marie BADIRE par ailleurs patron de la 12e édition des UACO, par ce travail de réflexion des acteurs, les UACO répondent pertinemment à leurs missions qui traduit une réelle prise de conscience des défis de leur secteur et des enjeux géostratégiques du numérique et de la société de l’information. « Le Burkina Faso qui abrite et organise cette rencontre africaine, s’engage à jouer sa partition pour dynamiser ces cadres fédérateurs à renforcer les UACO dans leurs rôles d’éclairage de recherche de veille et de capitalisation des meilleures pratiques sur les questions sensibles qui émergent dans le secteur de l’information et de la communication », a affirmé le patron des UACO Christoph DABIRE.

Avant de déclarer ouvert la 12e édition des UACO, il a souhaité un brillant et fructueux échanges aux participants.

Le Pr Théophile Serge BALIMA reçoit sa distinction des mains du ministre Ousseni TAMBOURA

L’édition 2021 des UACO a vu le Pr Théophile Serge BALIMA élever à titre exceptionnel de grade de commandant de l’ordre de mérite des Arts, des lettres et de la communication.

En rappel, les UACO sont une manifestation d’importance majeure du secteur de l’information et de la communication qu’organise le Burkina Faso depuis 2014. Elles regroupent à chaque édition, des journalistes, des universitaires, des chercheurs pour débattre de sujets d’actualité auxquels est confronté le monde des médias et de la communication.

Jeanne Z. LAYA/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.