Ouagadougou : la CRS disperse les manifestants au centre-ville

0
123

Le samedi 27 novembre 2021 aux environs de 8 heures, quelques manifestants qui tentaient de se regrouper à la Place de la nation de Ouagadougou ont été dispersés à coups de gaz lacrymogène par les éléments de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) et la gendarmerie. Des dispositions ont été pris par ces forces de l’ordre pour empêcher les manifestants d’y accéder.

Déterminés à dénoncer la dégradation de la situation sécuritaire au Burkina Faso, ces marcheurs ont brulé les pneus sur les voies notamment devant la Maison du peuple, devant la cathédrale et la route menant à la bourse de travail. Le grand marché Rood-Woogo est vidé de son monde ainsi que toutes les stations d’essence du centre-ville sont fermées.

L’on y constat des barricades un peu partout rendant ainsi la circulation difficile. Un blessé léger a été enregistré et pris en charge par la Croix-Rouge.

A la mairie centrale, une manifestante, Anaïs DRABO militante du Mouvement sauvons le Burkina Faso qui tenait tête devant les forces de l’ordre a été arrêtée et conduite à la gendarmerie de Paspanga.

Aux environs de 12 heures, certains manifestants, des gourdins en mains sous le soleil ardent sont cantonnés non loin du siège du MPP de Gounghin et d’autres devant la cathédrale.

 Jeanne LAYA/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.