Burkina : Mahamadi SAVADOGO réélu président de la Chambre du commerce pour cinq ans

0
284
Le processus de renouvellement des instances de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) s’est achevé le lundi 29 novembre 2021 à Ouagadougou. Mahamadi SAVADOGO a été réélu à l’unanimité par ses pairs, président du bureau consulaire pour un mandat de cinq (05) ans. Le ministre en charge du commerce et d’industrie Harouna KABORE, présent à la suite de la programmation des résultats, a validé et installé le nouveau bureau national pour la mandature de 2021-2026.

 

Mahamadi SAVADOGO, réélu président de la CCI-BF

Après la proclamation des résultats définitifs des élections consulaires du 14 novembre 2021, 169 nouveaux opérateurs économiques ont été élus pour la gestion de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF). Ce lundi 29 novembre 2021, ces nouveaux élus consulaires ont procédé à l’élection des membres du bureau avec à sa tête Mahamadi SAVADOGO. Seul candidat à la présidence de la CCI-BF, Mahamadi SAVADOGO a été élu pour une seconde fois par ses pairs.

« Nous avons tous voté Mahamadi SAVADOGO de façon unanime, pour dire qu’on ne change pas une équipe qui gagne. Il a été à la hauteur de ses engagements durant la mandature 2016 – 2021. Tous les grands projets amorcés au début de sa mandature ont été réalisés à 80% », a dit Alassane SIENOU président de la CCI des Hauts Bassins.

Alassane SIENOU, président de la CCI des Hauts Bassins

Elu pour un mandat de cinq (05) ans, le bureau consulaire est composé de vingt-un (21) membres. Mahamadi SAVADOGO est secondé par Idrissa NASSA et le 2ème vice-président est Mamady SANOH.

« J’ai un sentiment de satisfaction et de joie. Nous allons faire un effort pour mieux travailler que le mandat passé. Vous savez, nous avons proposé un programme qui est le renforcement du secteur privé et aussi le leadership de la Chambre de commerce. Ça s’articule en trois axes dont les renforcements des capacités, l’appui au secteur privé et le renforcement des infrastructures économiques entre autres. Ce qui nous amène à plus d’une centaine d’actions à mener et  qui va nous coûter plus de 200 milliards de francs CFA.  Donc c’est une lourde tâche qui nous attend mais j’ai confiance qu’avec cette équipe, nous allons y arriver », s’est réjoui Mahamadi SAVADOGO.

Harouna KABORE, ministre en charge du Commerce

Le ministre Harouna KABORE a félicité le nouveau bureau consulaire de la CCI-BF et les a exhortés à travailler davantage au côté du gouvernement dans le cadre de la mise en œuvre du PNDES-2. « On a beaucoup d’espoir sur eux, ils le savent et ils ont pris des engagements, je leur souhaite bon vent », a souhaité le ministre Harouna KABORE.

 

.Jeanne LAYA/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.