Burkina/Tourisme : le CST en cours d’élaboration

0
199

Les acteurs du tourisme sont en atelier avec les autres acteurs économiques ce jeudi 2 décembre 2021 à Ouagadougou pour analyser la nomenclature des activités des produits touristiques en vue d’élaborer le Compte satellite du tourisme (CST). Il s’agit d’un compte qui permettra d’avoir des données exactes du tourisme du Burkina Faso.

Le presiduim

La nomenclature des activités des produits touristiques est un tableau statistique qui permet de classer les activités par nature et en fonction de leur caractéristique. Dans cette nomenclature, ce sont uniquement des activités qui entrent dans le cadre du tourisme qui y sont classées en vue de faire une évaluation de la production touristique dans l’économie nationale.

Selon le directeur de l’Observatoire nationale du tourisme,  Bachir BALBONE, cette nomenclature est touristique. Cet atelier va permettre aux autres acteurs économiques de toucher du doigt cette nomenclature et voir si les activités qui y sont retenues sont touristiques pour eux ou non.« L’objectif de cet atelier, c’est la validation de ce document et continuer le processus d’élaboration du Compte satellite du tourisme CST », a dit M. BALBONE.  Pour lui, le CST va booster l’activité touristique et apporter une meilleure connaissance du tourisme au niveau de la scène économique nationale car dit-il, l’on pourra affirmer avec certitude la participation du tourisme au PIB. « Aujourd’hui, souvent on se demande qu’est-ce que le tourisme apporte à notre économie ? Et on n’arrive pas à répondre à cette question parce qu’on n’a pas des données exactes. Lorsque le CST sera élaboré, on aura des données exactes qui mesurent la contribution du tourisme à l’économie nationale », a expliqué le directeur de l’Observatoire nationale.

Les participants(es)

La nomenclature concerne entre autres, l’activité de location, le transport de personnes, le commerce de détail, etc.
Jeanne LAYA

Faso Amazone net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.