Gouvernement Zerbo1: 6 femmes seulement sur 26

0
103

Le gouvernement ZERBO 1 comme précédemment annoncé est enfin officiel le 13 décembre 2021. Un gouvernement dit resserré sur les 26, la gente féminine n’a bénéficié seulement  de 6 places, donc 4 ministres titulaires et 2 ministres déléguées. Par contre l’équipe précédente de DABIRÉ II, elle comptait 11 femmes en tout sur les  34 ministres . Les femmes sont restées sur leur soif. Que de mécontentement en leur sein.

Les associations de défense de la cause des femmes, de leurs droits, surtout de leurs conditions de vie, et de leur promotion,  ne sont pas passées par Quatre Chemins pour dénoncer cet état de fait.  Cela démontre sans doute un recul à la gouvernance politique, à la démocratie. Le Quota genre tant plaidé par les organisations féminines, et de la promotion d genre dans les instances décisionnelles n’a pas été à la hauteur des attentes.  Pourtant  que de promesses  faites lors des forums des femmes et de chaque 08 mars, par  le président du Faso himself, Roch Marc Christian KABORÉ  aux femmes. Mais hélas, la mayonnaise à toujours du mal à prendre. Que d’attentes!

Certes des changements ont été opérés, mais l’arbre ne doit pas cacher la forêt.
certains ministères ont chargé de dénominations. Le ministère en charge de la femme devient le ministère du genre,  de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire .

Precedemment dirigé par la ministre, Marie Hélène Laurence Ilboudo / Marchal, elle cède son fauteuil à sa secrétaire générale, madame Fati Ouédraogo/Zizien, qui est restée une de ses femmes de confiance, lieutenant combattante  à ses côtés durant le temps qu’elle a passé à la tête de ce département en charge des femmes. Ensemble elles ont engrangé de bons résultats, de grands  acquis, les rendements sont visibles et perceptibles dans la société.  Sans doute c’est ce qui a  mérité en sa faveur. Du coup, elle mérite la confiance du gouvernement.

Rosine Coulibaly /Sory est de retour, elle occupe désormais le ministère des Affaires étrangères de la Coopération et des burkinabé de l’extérieur.

Adja Fatoumata Oattara/ Sanou reste à son poste au ministère de la transition digitale, des Postes et des Communications électroniques.

Victoria  Ouedraogo / Kibora également reste au ministère de la justice, des Droits Humains, et de la Promotion civique, Garde des Sceaux. les 2 ministres déléguées sont Martine Kouda Pabeyam, ministre déléguée auprès du ministre de ‘ l’ Économie, des Finances et du Plan chargée du Budget. L‘autre ministre ‘déléguée, est Bowendeson Claudine Valérie Rouamba / Ouedraogo, ministre déléguée auprès du ministre de la Communication des Relations avec le Parlement, chargée de la Culture, des Arts et du Tourisme

Irene Soulama

Fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.