Célébration de la fête de la Nativité : des préparatifs dans la sobriété

0
260

A l’orée de la célébration de la fête de Noël, les fidèles chrétiens s’activent pour les derniers préparatifs. Si certains entendent fêter dans la sobriété, d’autres par contre entendent exprimer leur solidarité aux personnes vulnérables. Ce vendredi 24 décembre 2021, une équipe du quotidien fasoamazone .neta fait un tour dans les artères du quartier Dassasgho, arrondissement n° 10 secteur 42 de Ouagadougou pour constater l’ambiance qui règne dans ces lieux.

Cadeaux aux personnes démunies

La fête de la nativité, encore appelé fête des enfants se prépare comme il se doit par les Ouagalais. Célébrée chaque année le 25 décembre par les fidèles chrétiens, la fête de Noël est une occasion pour les enfants de recevoir des cadeaux de leurs parents. Ce vendredi 24 décembre 2021, les parents se mobilisent pour avoir de quoi rendre cette fête belle.

Dans les artères de Dassasgho, arrondissement n°10 de Ouagadougou, l’on constate des recettes de noël, arbre de noël, les guirlandes, les déco du sapin et de la table, la case de l’enfant Jésus, etc. Clients et vendeurs se discutent les prix de ces produits faits pour offrir de la joie dans les familles. « Quand l’on a des enfants, on ne peut pas s’en passer de la fête de Noël », a mentionné madame Bancé.

Les cadeaux de Noël pour les enfants

Quant à Landy Belemsigri, la fête de Noël est une fête des touts petits. De ce fait, il faut fêter en famille pour le bonheur de ces enfants. « C’est vrai que le Burkina Faso traverse une situation difficile, mais les enfants ne peuvent comprendre cela, nous allons donc fêter en famille avec eux et nous prionspour que la paix revienne au pays », a-il-indiqué.

Les enfants ont reçu des cadeaux

Chez Ouédraogo Karim revendeurs des recettes de Noël, les prix des arbres de Noël vont de 12 500F CFA à 40 000F CFA. « C’est une fête obligatoire pour les chrétiens, en tout cas les parents des enfants sont mobilisés, je suis sûr que d’ici 18h, tous mes produits vont finir », foi de Ouédraogo Karim.

Les enfants albinos aussi ont reçu des cadeaux

Le vendeur de chaussure (Togolais) ne dira pas le contraire. « On sent que c’est la fête, il y a  le  marché aujourd’hui par rapport aux jours passés », a souligné le vendeur de chaussure qui n’a pas voulu se présenter à notre micro.

Vendeur de sapin s de Noël et autres

La fête aura bel et bien lieu. Toutefois, les familles sont appelées à prendre des dispositions nécessaires pour se protéger, au regard de la double crise sécuritaire et sanitaire dont fait face le pays des hommes intègres.

Le Cardinal Philippe OUÉDRAOGO, évêque de l’archidiocèse de Ouagadougou

Le Cardinal Philippe Ouédraogo a invité la veille,  le  jeudi 23 décembre 2021, les populations burkinabè à faire preuve de sobriété, compassion et solidarité envers des personnes démunies. « En nature ou en espèce, individuellement ou communautairement, prenons quelque chose de nos réjouissances des fêtes, pour manifester notre solidarité et notre amour envers les personnes défavorisées », a invité leCardinal Philippe Ouédraogo.

Les personnes démunies ont reçu des cadeaux

Une solidarité que l’Eglise des Nations, le Tabernacle Bethel Israël (EDEN- TBI) n’a pas tardé à mettre en pratique. Ce jour 24 décembre, cette église a réuni des centaines de personnespour un repas communautaire.

Du reste, le quotidien fasoamazone .net,  souhaite une bonne et heureuse fête de la nativité à tous les fidèles chrétiens duBurkina Faso et d’ailleurs.

Jeanne Z. LAYA

Faso Amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.