Burkina : le Conseiller politique principale des USA rend visite au CFOP

0
262

Le Conseiller politique principale de la représentation nationale des Nations-Unies David Lokulutu Bongwele a rendu une visite de courtoisie au Chef de file de l’opposition politique (CFOP) burkinabè le lundi 27 décembre 2021. Les deux personnalités ont échangé sur les questions politiques, la situation nationale et les accords de coopération entre le Burkina Faso et les Nations-Unies.

Pendant l’audience

Une démarche de courtoisie a conduit le Conseiller politique principale de la représentation nationale des Nations-Unies dans les locaux du CFOP le lundi 27 décembre 2021.

Le Conseiller politique principale de la représentation nationale des Nations-Unies David Lokulutu Bongwele a rend(veste noire).

« C’est une prise de contact et je remercie le président du CFOP pour sa disponibilité. Je suis arrivé au Burkina Faso en mi-novembre et il était nécessaire de faire connaissance des différents acteurs politiques qui travaillent pour instaurer la paix dans le pays », a indiqué David Lokulutu Bongwele

A cette occasion, il a présenté ses condoléances au peuple burkinabè suite aux attaques multiples que le pays subit avant de saluer le rôle du CFOP dans la démocratie burkinabè. « C’est une bonne formule d’avoir une opposition institutionnelle dans un Etat démocratique où la voix de l’opposition est prise en compte dans un cadre de dialogue politique », a apprécié le Conseiller politique principal des USA.

Ces deux personnalités ont ensuite abordé la situation nationale et les accords de coopération que le Burkina Faso et les Nations-Unies doivent avoir.

Eddie Komboïgo, chef de file l’opposition politique burkinabé (CFOP)

, Au regard de la crise sécuritaire que travers le Burkina Faso, Eddie Komboigo a dit qu’il est temps que le chapitre 7 des Nations-Unies soit utilisé dans ce cadre de guerre afin d’arrêter les terroristes dans la zone du G5 Sahel.

Pour le Chef de file de l’opposition, il est nécessaire que la CEDEAO s’engage davantage auprès des pays en guerre. « Il ne faudrait pas laisser le pays tombé au plus bas niveau pour venir en sapeur-pompier, ce serait trop tard », a souligné Eddie Komboigo.

Il a souhaité que David Lokulutu Bongwele soit le porte-parole de l’Etat Burkinabè auprès des Nations-Unies pour venir à bout du terrorisme.  

Jeanne Laya

Faso Amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.