Burkina/Accaparement des terres : 23 000 hectares libérés

0
239
Maitre Bénewendé Stanislas SANKARA, ministre en charge de l'habitat

Le ministre du Développement Urbain, de l’Habitat et de la Ville Me Bénéwendé Stanislas Sankara a animé une conférence de presse relative à l’examen des demandes d’approbation des projets immobiliers, le lundi 17 janvier 2022 à Ouagadougou. Il ressort de cet examen que plus de 23 000 ha sur 30 000 ha mobilisés par les promoteurs immobiliers ont été libérés.

Les journalistes présents

Le Burkina Faso connaît depuis 2006, une forte croissance de sa population urbaine. Une telle situation qui a occasionné une augmentation de demande en logement que le gouvernement a eu du mal à satisfaire. Pour combler le déficit et accroître la contribution du privé dans l’offre en logement, l’Etat a dû faire appel aux promoteurs immobiliers publics et privés pour satisfaire la demande par l’adoption de la loi portant promotion immobilière au Burkina Faso.

Cependant, le Ministère en charge du Développement Urbain, de l’Habitat et de la Ville (MUHV) a constaté que la promotion immobilière annoncée au départ comme panacée n’a pas produit des effets escomptés.

La presse nationale et internatiobale

En effet, des commissions d’enquête ont révélé que les promoteurs immobiliers s’accaparent des terres qui ne leurs sont pas attribuées. Cela a conduit le Ministère en charge de l’habitat, à suspendre les traitements des demandes d’approbation de projets immobiliers pour opérer des reformes afin de définir des conditions d’exercice de la profession.

Avant l’opérationnalisation de la nouvelle loi adoptée par l’Assemblée nationale, le ministre Me Bénéwendé Stanislas Sankara s’est voulu ferme.

A cet effet, un comité ad hoc a été mis en place dont l’objectif est d’examiner les projets immobiliers réceptionnés par les services techniques compétentes. Et cela dans le cadre de leur approbation conformément aux textes en vigueur et aux exigences techniques.

Le rapport dudit comité a été rendu public au cours d’une conférence de presse tenue ce jour 17 janvier 2022. Les travaux font état de plus 23 000 sur 30 000 hectares mobilisés par les promoteurs immobiliers, ont été libérés.

Le Directeur général de l’architecturr et de la construction, monsieur Camille SOUBEIGA

Selon Camille Soubeiga, directeur général de l’architecture et de la construction, il est important de mettre l’accent aujourd’hui sur l’information et la sensibilisation des populations pour éviter qu’elles ne s’engagent à leurs risques et périls dans des projets non approuvés.
Jeanne Z. LAYA

Faso amazone.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.