Burkina : fin du pouvoir de Roch Marc Christian Kaboré

0
631
Le Président Roch Marc Christian KABORÉ déchu le 24 janvier 2022 par le MPSR

Le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) a décidé le lundi 24 janvier 2022, de mettre fin au pouvoir du président du Faso Roch Marc Christian Kaboré à cause de son « incapacité manifeste » à lutter contre les attaques terroristes. Voici l’intégralité du message du président du MPSR, le Lieutenant-colonel Paul Henri Sandaogo DAMIBA.

« Peuple du Burkina Faso, concitoyens, concitoyennes, amis du Burkina Faso, au regarde de la dégradation continue de la situation sécuritaire qui menace les fondements même de notre nation, de l’incapacité manifeste du pouvoir du Mr Roch Marc Christian Kaboré, à unir les Burkinabè, pour faire face efficacement à la situation et suite à l’exaspération des différentes couches sociales de la nation, le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) a décidé d’assumer ses responsabilités devant l’histoire, la communauté nationale et internationale.

Le Mouvement qui regroupe toutes les composantes des Forces de défense et de sécurité a ainsi décidé de mettre fin au pouvoir de Mr Roch Marc Christian Kaboré ce 24 janvier 2022.

Une décision prise dans le seul but de permettre à notre pays de se remettre sur le bon chemin et de rassembler toutes ses forces afin de lutter pour son intégrité territoriale, son redressement et sa souveraineté.

Le MPSR tient à souligner que les opérations se sont dérouler sans infusion de sang et sans aucune violence physique sur les personnes arrêtées qui sont détenues dans un lieu sûr dans le respect de leur dignité.

Le MPSR rassure également les partenaires et amis du Burkina Faso quant à la ferme volonté de notre pays de continuer à respecter ses engagements internationaux notamment en matière des droits de l’homme, et s’engage à proposer dans un délai raisonnable, après consultation des forces vives de la nation, un calendrier de retour à un ordre constitutionnel accepté de tous.

Tout en invitant les populations à vaquer sereinement à leurs occupations, le MPSR appelle les patriotes, les africains intègres et tous les amis du Burkina Faso à le soutenir et à l’accompagner en ce tournant décisif de l’histoire de notre pays.

Les évènements d’aujourd’hui annoncent en effet une ère nouvelle pour le Burkina Faso. Ils sont une opportunité pour tout le peuple burkinabè de pencher ses plaies, de reconstruire sa cohésion et de célébrer ce qui a toujours fait notre identité à savoir l’intégrité ».
Vive le Burkina Faso, que Dieu Bénisse notre nation
Ouagadougou, le 24 janvier 2022.
Lieutenant-colonel Paul Henri Sandaogo DAMIBA, président du MPSR.
La Rédaction

Faso  amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.