Burkina/Coup d’Etat : des partis affiliés à l’ex-majorité exigent la libération de Roch

0
232

La Coalition des patriotes démocrates (COPAD) condamne le coup d’Etat perpétré par les militaires contre le régime du président Roch Marc Christian Kaboré et exige sa libération immédiate. C’était au cours d’un point de presse organisé par les membres de ladite coalition, le mercredi 26 janvier 2022 à Ouagadougou.

« Notre coalition condamne toutes formes de prise du pouvoir par tous les moyens autres que la voix des urnes, à travers des élections démocratiques vraies », a indiqué, le porte-parole du COPAD, Aly Badra Ouédraogo.

Pour la COPAD, ce coup de force constitue un véritable recul démocratique. En réalité, les alliés de l’ex-parti au pouvoir ont souligné que cette énième intrusion de l’armée dans la vie politique nationale est la résultante de l’échec de la classe politique.
« Chacun de nous à sa part de responsabilité dans l’échec enregistré, » foi de M. Ouédraogo, selon qui, l’ancien président Kaboré a fait des efforts dans les réalisations que la situation sécuritaire a annihilés.

La COPAD a, à cet effet, dit prendre acte du contenu du communiqué rendu public par le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR).

Elle a fait savoir son intérêt sur les orientations qui seront fixées afin de donner son appréciation à la lumière des faits.

De ce fait, les membres de la coalition ont appelé à un retour à l’ordre constitutionnel normal dans les brefs délais.

Particulièrement, la COPAD demande au MPSR , la prise de toutes les mesures pour garantir la sécurité et l’intégrité physique du président Kaboré et les autorités détenues.

En outre, leur libération sans conditions, la restauration du dialogue entre les différentes composantes de la Nation sont selon la COPAD sont des préoccupations majeures. Et cela, a-t-elle évoqué, dans le but de préserver la paix, la quiétude et la cohésion sociale.

C’est pourquoi, elle interpelle les partis politiques et organisations de la société civile qui sont épris de paix, de justice sociale et de démocratie véritable, à une mobilisation en vue de créer les conditions d’un Burkina meilleur.
Jeanne Z. Laya

Faso amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.