Compte spécial « Appui MPSR » : les populations Burkinabè donnent leurs avis

0
215

 

Après la prise du pouvoir du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR), de nombreux burkinabè ont manifesté leurs désirs de soutenir à la fois intellectuel et financier, à l’œuvre de la refondation de la Nation burkinabè. Un soutien qui a été salué à sa juste valeur par le président du MPSR et qui a prévalu à la création d’un compte spécial dénommé « Appui MPSR ». A cet effet,  ce mois de février, une équipe du journal en ligne www.fasoamazone.net est allée à la rencontre de certains burkinabè pour recueillir leurs propos.

Selon un citoyen qui a voulu garder l’anonymat, c’est une initiative salutaire qui prouve qu’il y a une volonté ferme de bien faire les choses d’une autre manière que la Transition passée. « Je pense que la refondation de la Nation passe par la contribution de chaque burkinabè.

Il convient de rappeler qu’une telle action est à perpétuer en vue de déclencher l’esprit de volontariat des populations du Burkina Faso », a-t-il expliqué. Et de poursuivre que la refondation du pays doit être réfléchie et appréciée par les burkinabè eux-mêmes.

Pour Salif Ilboudo, couturier, Paul Henri Damiba a la soif de restaurer le pays. « Ce n’est pas quelqu’un qui cherche des intérêts personnels mais plutôt l’intérêt national. De ce fait, je pense qu’il a besoin des soutiens de tous les burkinabè pour réussir cette mission », a mentionné M. Ilboudo. Si certaines personnes louent l’initiative du Chef de l’Etat, d’autres par contre restent sceptiques.

Le chauffeur de taxi, Seydou Kaboré affirme que depuis l’avènement du coup d’Etat militaire au Burkina Faso, les choses vont de mal en pis. « Si les militaires disent qu’ils peuvent restaurer le pays, pourquoi créer un compte pour demander le soutien des populations qui sont déjà meurtries ? », a-t-il questionné.

Quant au vendeur d’une boutique orange money Herman Bafiogo, il souligne que le Trésor public appartient à l’Etat et l’argent rentre dans les caisses du gouvernement. « Est-ce que la contribution financière du peuple va permettre de restaurer le Pays ? », s’insurge M. Bafiogo. Toutefois, avance-t-il, s’il y a des personnes de bonnes volonté qui dispose des moyens financiers pour appuyer le MPSR, tant est mieux.

Zonouhan
La rédaction

Fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.