Évacuation des malades à l’intérieur et à l’extérieur du Burkina: la fondation 2 AMIS s’en charge

0
264
Le fondateur de 2 AMIS, monsieur Robert Bibia SANGARÉ

La fondation 2 AMIS, a organisé le lundi 06 juin 2022 à Ouagadougou,  une formation sur le management des agents de santé.  La structure a pour missions d’offrir aux personnes souffrantes de meilleures conditions , surtout en ce qui concerne les évacuations sanitaires à l’intérieur comme à l’extérieur du Burkina Faso.

« Nous avons donc des agents compétents des agents qui vont faire en sorte qu’ils aient beaucoup d’affluassions au niveau des conditions sanitaires. Que les patients soient respectés aussi que les malades également soient respectés. » a dit monsieur Robert Bibia  SANGARE,  ancien Directeur Géneral(DG), de l’hôpital Yalgado Ouedraogo,  fondateur de la structure 2 AMIS.

La fondation 2 amis,  a  pour mission de conseils en matière d’évacuation sanitaire à l’interne et aussi à  l’extérieur du pays.

Pour monsieur  Sangaré, « un Directeur général doit être capable d’organiser un bon accueil dans son service,  un bon médecin est celui qui sait bien communiquer avec le malade, mais  pas celui qui panique le malade, pas celui qui dédaigne le malade, pas celui  aussi qui maitrise le malade parce que lui, il  est tout puissantt ». A indiqué monsieur le fondateur de 2 Amis.

« Nous avons pensé et à  la lumière de tout ce qui se passe par exemple les 3 agents de Koupela qui ont été sanctionnés  pour des fautes professionnelles, mais si on ne prend pas conscience, aujourd’hui c’est eux,  ça peut arriver à tout le monde ». « On a intérêt à prendre conscience. Et il faut intégrer tout ça dans la formation. Il faut même descendre dans les curriculas à l’Ecole Nationale de santé publique par exemple, pour mettre le volet et montrer ce que c’est qu’un bon accueil. » dixit monsieur Sangaré.

Pour lui, aujourd’hui, l’accueil, la communication, l’humanisation sont des thèmes et des paramètres qu’il faut intégrer en bonne place. Pas de manière accessoire dans le management.  Il faut bien communiquer avec le malade, rassurer le malade, l’éclairer sur sa maladie. Il y a ce qu’on appelle l’avis éclairé du patient.

Selon le fondateur des 2 AMIS, le fait d’être malade ne fait pas de vous un sous homme, le fait d’être malade ne fait pas de vous un être moins que les autres, que l’on vous déni de tous les droits que vous avez, cela doit même être intégrer dans les critères dévaluations des hôpitaux » a signifié monsieur  Robert Bibia Sangaré ancien DG de l’hôpital Yalgado Ouedraogo.

H. Saïd

fasoamazone.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.