Burkina/Axe Djibo – Boursenga: 36 civils perdent la vie à cause d’engins explosifs improvisés

0
291

C’est la consternation et la tristesse  des populations après avoir appris la triste information, de l’attaque meurtrière d’un convoi sur  l’axe Djibo – Boursenga ou près de 36 civils, ont perdu la vie  et  plus  causée 35 blessés, lundi 05 septembre 2022, selon les sources locales.  Ces derniers des élèves, et des commerçants, se  rendaient à Ouagadougou,  qui pour la rentrée scolaire, qui pour des ravitaillements, ont été la cible des hommes armés non identifiés (HANI).  C’est la triste nouvelle qui circule actuellement aux pays des hommes intègres ce mardi 06 septembre 2022 

Ceci est un communiqué urgent du Centre national de transfusion sanguine, (CNTS), invitant  l’ensemble de la population à faire urgemment des dons de sang aux victimes. Lisez en svp.

Suite à l’attaque survenue sur l’axe Djibo Bourzanga ayant occasionné de nombreuses victimes, le CNTS invite l’ensemble de la population à faire urgemment des dons de sang sur ses sites de Paspanga (route hôpital Yalagado) ou de Tengandogo (à côté de l’hôpital de de Tengandogo) pour une prise en charge diligente des blessés. Merci d’avance pour votre geste de solidarité.

Un autre communiqué de presse provenant de  la primature: 

Urgent! Une délégation gouvernementale conduite par le Premier ministre rend  visite ce mardi 6 septembre 2022,  aux blessés de l’attaque d’hier sur la route de Djibo à 12hl, à la *Pediatrie Charles de Gaulle et CHU Bogodogo.*

Merci d’assurer la couverture médiatique de cette activité.
Cordialement !

Irène Soulama

faso amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.