Vol de pain: une histoire qui donne à réfléchir

0
228

Ceci est l’histoire d’un jeune garçon de 15 ans,  affamé qui a tapé à toutes les portes et fini par voler du pain dans un magasin. Un récit palpitant qui fait verser les lames

*J’AI PLEURÉ APRÈS AVOIR LU LA SENTENCE DE CE JUGE SUR UN GARÇON DE 15 ANS… Dit l’auteur du récit.

Suivez le récit donc
*Je me demande si cet exemple pourrait être reproduit dans notre contexte africain.

C’était un garçon de quinze ans… Il a été surpris en train de voler du pain dans un magasin. En tentant d’échapper à l’emprise du garde, une étagère du magasin a également été brisée.

*Le juge a entendu le crime et a demandé au garçon : « Avez-vous vraiment volé quelque chose, une miche de pain et de fromage ?

*Le garçon a répondu en regardant vers le bas: « Oui

Le juge : – « Pourquoi ?

Le garçon: – « J’en avais besoin. »

Le juge: – « Vous n’auriez pas pu acheter?

Le garçon: – « Je n’avais pas d’argent. »

Le Juge: – « Retirez-le à la famille. »

Le garçon : – « Il n’y a qu’une mère à la maison. Malade et au chômage.*Le juge : – « Vous ne faites rien ?

Le garçon : –  » Je lavais les voitures. Quand j’ai pris un jour de congé pour m’occuper de ma mère, j’ai été viré.

Le juge : – « Vous ne pouviez pas demander de l’aide à quelqu’un ?

Le garçon : – « Depuis le matin que j’ai quitté la maison, je suis allé vers une cinquantaine (50) personnes, mais aucune aide ; alors, j’ai décidé de franchir cette étape à la toute fin.

A la fin des plaidoiries, le juge  a commencé à prononcer le verdict ;

le vol et surtout le vol de pain par un garçon affamé est un crime très honteux et nous sommes tous responsables de ce crime.

*Chaque personne dans ce tribunal, y compris moi même, est coupable et auteur. Donc chaque personne présente ici est condamnée à une amende de dix dollars chacune. Personne ne peut sortir d’ici sans donner dix dollars.

En disant cela, le juge a sorti dix dollars de sa propre poche, puis a pris le stylo et a commencé à écrire les nom en conséquence.

* « De plus, j’inflige une amende de mille dollars au magasin pour avoir remis un enfant affamé à la police.

Si l’argent n’est pas déposé dans les 24 heures, le tribunal ordonnera de sceller le magasin. La police est également condamnée à une amende du même montant pour avoir inculpé et envoyé un garçon affamé au tribunal.

En donnant le montant total de l’amende à ce garçon, le tribunal lui demande pardon. »

Après avoir entendu le verdict, des larmes coulaient des yeux des personnes présentes au tribunal, les menottes de ce garçon ont également été déliées.

Le garçon regardait encore et encore le juge, qui est sorti cachant ses larmes.

Notre société, nos systèmes et nos tribunaux sont-ils prêts pour une telle décision

si une personne affamée est surprise en train de voler du pain, alors les habitants de ce pays devraient avoir honte.

Si cela vous touche:
*choisissez quelqu’un à secourir*
*Les gens autour de vous ne doivent pas dormir sans nourriture

*SI VOUS ÊTES ÉDIFIÉ PAR CE MESSAGE, AVANT DE FAIRE TOUTE AUTRE CHOSE, REGARDEZ AUTOUR DE VOUS ET RENDEZ QUELQU’UN HEUREUX*
*SI PETIT QUE VOUS SOYEZ, VOUS ÊTES MIEUX QUE CERTAINES PERSONNES.*
*VOUS N’AVEZ PAS BESOIN D’ÊTRE RICHE POUR DONNER DU PEU DE CE QUE VOUS AVEZ.

*J’AI PLEURÉ APRÈS AVOIR LU LA SENTENCE DE CE JUGE SUR UN GARÇON DE 15 ANS

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.